Congrès électif de Wémèxwé: Antoine Bonou garde le flambeau

 Congrès électif de Wémèxwé: Antoine Bonou garde le flambeau

Les membres de la coordination générale de Wémèxwé ont tenu le samedi 12 juin 2021 leur 2ème  congrès statutaire. C’était au centre des jeunes et loisirs d’Adjohoun. Au terme des travaux, le bureau sortant de la coordination avec sa tête Antoine Bonou est reconduit pour les cinq prochaines années.

Conformément aux textes de l’association, les filles et fils de même les sympathisants de la fête de retrouvailles ”wémèxwé” des quatre communes de la vallée de l’Ouémé et d’ailleurs ont répondu à l’appel de la coordination générale de wémèxwé. Pour la circonstance, on note également la présence des autorités, des sages et notables, les têtes couronnées et les représentants de la fête de retrouvailles” Nonvitcha”. Après les mots de bienvenue de l’édile d’Adjohoun, François Zannougbo, l’honneur est échu au représentant du préfet de l’Ouémé pour s’adresser aux congressistes. Dans son speech, Igor Aholou  a dit toute sa fierté de porter la voix de l’autorité préfectorale  à une assise aussi importante que cette assemblée générale. Aussi a-t-il profité de l’occasion pour faire part de son admiration aux Wémènou en général et à la coordination générale de Wémèxwé. A l’en croire, si cette association qui réunit tous les Wémènou aussi bien au niveau national qu’international n’existait pas, il fallait la créer puisqu’en de son caractère festif, c’est un puissant outil de développement. Avant de procéder au lancement officiel des travaux, le coordonnateur général de Wémèxwé, Antoine Bonou a fait savoir que l’assise de ce samedi revêt une importance capitale pour la pérennisation du label ”Wémèxwé”. Du bilan présenté, il ressort que les activités menées  courant les cinq dernières années par  le coordonnateur général de Wémèxwé et son équipe ont impacté toutes les communes de la Vallée. Les infrastructures socio- communautaires et d’autres actions en faveur du pays wémè sont passées au scanner à la grande satisfaction des délégués et des personnalités morales présents.

On ne change pas l’équipe qui gagne…

L’autre point culminant à l’ordre du jour de ce congrès est l’élection des nouveaux membres de la coordination générale de l’association. À cette étape, les congressistes n’ont eu d’autre choix que de reconduire le bureau sortant dont le bilan présenté a mis tout le monde d’accord. Et pour ce nouveau quinquennat, Antoine Bonou et son équipe entendent insuffler une nouvelle dynamique à ce patrimoine culturel immatériel qu’est Wémèxwé. Pour y arriver, ils invitent tous les Wémènou à l’union sacrée pour sauvegarder les intérêts du label ”Wémèxwé”.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires