Superphone made in Africa: Capo-chichi invente un portable futuriste

 Superphone made in Africa: Capo-chichi invente un portable futuriste

Ce qu’il a fait au Bénin avec le Projet Cerco méritait déjà des pages entières. Sa nouvelle aventure vaudra un livre, voire plus. Alain Capo-Chichi, vient d’inventer un smartphone  multilingue.

Il avait commencé par l’assemblage d’ordinateurs usagers, le voilà inventeur de smartphone hyper-intelligent. Le « Superphone ». Une véritable prouesse technologique. En main ou dans une vitrine, le smartphone de Capo-Chichi n’est différent en rien du commun téléphone Android. Mais c’est une petite merveille technologique. Selon son inventeur, il est doté d’une intelligence artificielle, utilisable à 100 % en commande vocale et capable d’anticiper les besoins de son utilisateur. L’une de ses spécificités; « Koné » sa commande vocale, le plus polyglotte des assistants vocaux. Grâce à elle, le « superphone » détecte et s’adapte an quelques sorte aux habitudes et préférences de son utilisateur. Du sénoufo au Baoulé en passant par le Yacouba, le Bété, Koné à la capacité de comprendre 15 langues locales ivoiriennes. Mais pas que. Les locuteurs des langues africaines comme le yoruba, le swahili et le wolof peuvent l’utiliser sans traducteur. C’est jusqu’à 50 langues africaines que le Superphone peut identifier.

En dehors de Koné, le Superphone est doté d’une super application nommée « Moïse ». C’est une application qui donne accès à d’autres applications. Elle permet d’obtenir des services en ligne. Par exemple, l’utilisateur du Superphone peut faire des achats ou régler ses factures. Autant de caractéristiques qui ont convaincu Orange à nouer un partenariat avec le groupe Cerco pour. Près d’un million de téléphones sont commandés et co-brandés OPEN.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires