Subventions du gouvernement aux clubs féminins de football: Bouffée d’oxygène pour les acteurs

 Subventions du gouvernement aux clubs féminins de football: Bouffée d’oxygène pour les acteurs

46 millions de francs CFA. C’est la somme mise à disposition par le gouvernement du Président Patrice Talon pour apporter un soutien aux clubs féminins qui animent les championnats des Ligues 1 et 2 de football. La remise des chèques a eu lieu, mercredi 23 juin 2021, au cours d’une cérémonie présidée par le Ministre des sports, Oswald Homeky.

Deux millions de francs CFA pour les 18 clubs de la Ligue 1 et un million pour ceux de la Ligue 2. Telle est la répartition des subventions reçues par les différentes équipes féminines qui animent la saison footballistique 2020-2021. Ce geste vient confirmer une fois, la volonté manifeste du Chef de l’Etat, Patrice Talon et de son Ministre des sports, Oswald Homeky de faire du sport en général et du football en particulier, un véritable secteur, pourvoyeur d’emplois et générateur de devises. Bonaventure Coffi Codjia, Directeur du sport d’Elite a salué l’engagement du Gouvernement aux côtés des clubs de football  féminin. Au nom du président de la Fédération Béninoise de Football (FBF), Claude Paqui a remercié le gouvernement béninois pour cet acte de grandeur nature. «Nous vous exprimons la satisfaction et la reconnaissance du Comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football à votre personne et au gouvernement, plus précisément au président de la République, Patrice Talon. Car l’acte que le gouvernement pose depuis un certain nombre d’années est inouï. C’est pour la première fois que les clubs féminins ont été accompagnés à un niveau aussi élevé. Nous vous renouvelons nos remerciements  et aussi ceux des responsables des clubs féminins de football», a-t-il déclaré. « Tous ensemble, les acteurs sont déterminés à relever le défi du développement du football féminin», a ajouté Chantal Ahyi, responsable du football féminin au sein du Comité exécutif de la FBF.

« Cet acte que nous posons aujourd’hui est important. Il est le fruit d’une volonté longtemps exprimée, de donner une chance d’éclosion au football féminin dans notre pays. Dans le cadre de la synergie d’action qui nous caractérise depuis quelques années, le Ministère des sports et  la Fédération Béninoise de Football ont engagé un certain nombre de chantiers dont le football féminin. C’est dans cet ordre d’idées que nous avons signé un partenariat avec la FIFA et sur lequel le Bénin ambitionne d’être un modèle de développement de bonne organisation du football féminin», a indiqué le Ministre des sports, Oswald Homeky tout en ajoutant « Le départ que nous voulons prendre avec les clubs du football féminin sera  le nouveau départ que nous avons pris dans tous les secteurs du pays. (…) Ce que nous sommes venus célébrer, c’est d’abord vos efforts. Parce que durant plusieurs années, vous  aviez fait des sacrifices  pour faire vivre dans notre pays le football féminin qui a du mal à s’épanouir. La marche  va enfin commencer car vous aviez déjà montré que vous vous êtes capables ».

C’est pourquoi dira-t-il « Au regard de vos efforts, nous avons décidé d’apporter notre contribution. Ce que nous faisons aujourd’hui marque le début d’une nouvelle collaboration. Le montant importe peu. Ce qu’il faut célébrer, c’est le début d’un véritable départ pour le développement du football féminin ».

Par ailleurs, le patron des sports souligne qu’à partir de la saison prochaine, tous les clubs professionnels masculins ont obligation d’avoir des équipes de catégories d’âge mais doivent avoir des partenariats avec les clubs féminins. Sans quoi, ils ne seront pas autorisés à participer aux championnats professionnels. « Nous avons prévu un dispositif spécifique qui permet aux responsables des clubs féminins de garder le contrôle de l’opération de  leur club … Cela veut dire que désormais, la donne va changer et nous pouvons être surs de ne plus jouer les derniers rôles. Avec la volonté manifeste de la première dame, du président de la République et de tout son gouvernement, je crois que nous avons tout ce qu’il faut pour aller de l’avant et ne jamais échouer», a-t-il conclu.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires