Campagne de commercialisation du soja: Le top donné

 Campagne de commercialisation du soja: Le top donné

La 3ème édition campagne nationale de commercialisation 2021-2022 du soja est lancée le jeudi 25 novembre 2021. Après Ouaké dans la Donga et celle de Glazoué dans les Collines, c’est Djidja dans le département du Zou qui a abrité la cérémonie officielle. C’était en présence de Alimatou Shadiya Assouman et Gaston Dossouhoui respectivement Ministre de l’Industrie et du Commerce et Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche; des acteurs de la filière soja, des autorités politico-administratives, des sages, notables et surtout des populations.

Dans son allocution, le maire Dénis Glégbéto a présenté les atouts agricoles de la commune de Djidja qui reste le véritable grenier dans le département du Zou. L’autorité préfectorale Firmin Kouton a exprimé sa satisfaction pour le choix de Djidja, et rassuré les uns et les autres que les dispositions sont prises afin que les instructions du Gouvernement soient respectées au cours de cette nouvelle campagne. Les différents acteurs impliqués dans la production et la commercialisation du soja ont salué les réformes entreprises par le gouvernement du Président Patrice Talon dans le secteur afin de faire du soja une filière viable, fiable et porteuse de richesse. 

Pour le ministre de l’agriculture Gaston Dossouhoui, l’État béninois fait d’énormes efforts pour la sauvegarde des intérêts des producteurs du soja. Il revient donc aux acteurs de la filière de  respecter un certain nombre de principes. Notamment les itinéraires culturaux, la mécanisation, la vente groupée dans les magasins construits par l’État, la transformation domestique pour bénéficier des vertus nutritives du soja. La Ministre de l’Industrie et du Commerce tout en se réjouissant de la bonne santé de la filière malgré les difficultés liées aux aléas climatiques, la cherté et la rareté des semences certifiées, invite l’ensemble des acteurs et les partenaires de la filière à travailler aux côtés de l’État. Ceci pour « la mise en place des familles professionnelles représentatives et une interprofession pouvant mieux organiser la filière à l’instar de celle du coton. Sans oublier la satisfaction des besoins nationaux pour alimenter les hommes, le bétail et les industries d’huilerie » a déclaré Alimatou Shadiya Assouman. Pour terminer, elle a insisté sur « le respect des textes en vigueur, le suivi et la régulation des flux transfrontaliers, le contrôle et la certification des ponts bascules et des balances, le respect des normes en matière d’opérations post-récoltes en vue de conserver la qualité des produits …etc. ». 

A noter que le prix plancher du soja est fixé à 190 FCFA le kilogramme. Ouverte le jeudi 25 novembre 2021, la campagne de commercialisation prend fin le 30 juin 2022.

Bachirou ISSA

Articles similaires