Triathlon-Projet Sport au Féminin : Raïssa Allovokpinhou et Imane Sitou Zodéhougan s’imposent sur l’étape de Porto-Novo

 Triathlon-Projet Sport au Féminin : Raïssa Allovokpinhou et Imane Sitou Zodéhougan s’imposent sur l’étape de Porto-Novo

Démarrée depuis plusieurs jours, la série de détection de la Fédération Béninoise de Triathlon au profit des jeunes filles a connu son épilogue ce dimanche 6 novembre 2022 sur l’étape de Porto-Novo. C’est une initiative qui bénéficie du soutien de l’Ambassade France près le Bénin grâce au projet  »sport au féminin » qu’à décrocher le Ministère des sports. Une parfaite organisation de Richard Assah et de toute son équipe avec Raissa Allovokpinhou comme championne en Duathlon sur cette ultime étape et Imane Sitou Zodéhougan en triathlon.

Au soir d’une journée riche en course et d’émotions, c’est Raïssa Allovokpinhou qui s’adjuge du titre suprême devant ses adversaires à travers l’épreuve du Duathlon (Course à pieds 1km, course à vélo 6km). En 1h02mn73s, Raïssa devance Jeanne Yegbemenou (1h04mn14s) et Dohou Romaine (1h04mn48s). « Je suis très contente d’être la première de cette compétition de Duathlon. Je peux dire que ça a été difficile mais aussi facile, car c’est pour la première fois que je découvre le Duathlon » a déclaré Raïssa, la grande vainqueur à la fin de cette course. Au niveau du Triathlon (nage 300m; vélo 5km; course 1km), la première place a été occupée par Imane Sitou Zodéhougan en 1h06mn45s.

La deuxième place est occupée par conforte Hounga (1h07mn57s) et Priscille Dossou ferme la marge du podium (1h12mn50s). Pour le président de la FéBétri, Richard Assah, il faut encore du chemin pour parfaire l’organisation d’un tel événement. Il a indiqué être réconforté par la présence massive des jeunes filles sur la composition de détection. Pour ce dernier, les filles ont faire preuve de bravoure. « La performance réalisée par ces filles montre que si on se met au travail, on va obtenir au-delà de ce que les gens exigent de nous ». Un vélo VTT est promis par l’Ambassade de France à la fin de cette détection à chacune des dix meilleures filles des moins de 17 ans. L’objectif du projet est de dénicher les jeunes filles pour les préparer en vue des prochains jeux olympiques de la jeunesse au Sénégal en 2026.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires