Téléphone portable: Un besoin de trop pour les élèves?

 Téléphone portable: Un besoin de trop pour les élèves?

Telephones

Les progrès technologiques n’ont cessé de transformer nos modes de vie. Les téléphones portables qui, jadis n’étaient utilisés que par des personnes d’un certain statut social sont aujourd’hui à la portée de tous, même des élèves. Ce besoin est-il nécessaire à cette couche de la société ?

Firmin KASSGA

« Comme toute personne, j’ai aussi besoin d’utiliser le téléphone portable bien que je sois encore élève », revendique Blandine Akakpo, élève en classe de 1ere C dans un établissement de Cotonou. Cette dernière trouve que le téléphone portable s’impose à tous encore plus aux élèves qui, pour des travaux de recherche, en ont besoin, surtout les smartphones. « Par le passé, nos aînés se rendaient dans des cybers cafés pour effectuer leurs travaux de recherche. Nous, aujourd’hui, avons la chance d’avoir à notre disposition des téléphones intelligents qui nous aident », argumente-t-elle avant d’ajouter : « Outre les recherches, nous avons aussi besoin de nous distraire, de communiquer et de nous informer et seuls les téléphones portables nous offrent facilement ces opportunités ». A l’instar de Blandine, Yvette, admise en 2nde, pense que le téléphone portable aide beaucoup les apprenants : « L’année dernière, nous avions un forum WhatsApp dans lequel nous échangions entre camarades sur des exercices et ça m’a aidé vu que je n’avais pas de répétiteurs comme certains ». Elle reste tout de même convaincue que certains élèves ne profitent pas de la même manière de cet outil.

gaskiyani.info

Lambert, un élève en classe de terminale pense qu’il est vrai que l’évolution des technologies dans le monde impose certaines pratiques « mais elle ne nous contraint pas l’utilisation du téléphone portable pendant une année scolaire ». « L’usage peut être faite pendant les vacances ou pendant les congés mais pas pendant les moments de cours », a-t-il déclaré.

Dieu-Merci Okélèyè est censeur dans un collège privé. Selon lui, la mondialisation oblige à accepter certaines choses et l’évolution technologique vient elle s’y ajouter. « Dans notre établissement, il est interdit de faire usage du téléphone portable en classe ou même dans l’établissement. Nous essayons de sensibiliser nos apprenants sur l’utilisation de cet outil. Aux parents, nous prodiguons des conseils pour que le relai soit aussi fait à la maison », a-t-il laissé entendre tout en précisant « Si nous demandons de ne plus utiliser le téléphone, la majeure partie de ceux qui le font vont le faire mais en cachette et c’est là le problème. Il vaut mieux leur dire comment l’utiliser au lieu de vouloir jouer au policier aveugle ».

1 vues

Articles similaires