Stage de formation d’entraîneurs en Athlétisme : Cinq jours pour le renforcement du capital humain

 Stage de formation d’entraîneurs en Athlétisme : Cinq jours pour le renforcement du capital humain

Dans le but de relever le niveau des acteurs de l’athlétisme dans les départements de l’Atacora-Donga, du Mono-Couffo et du Zou-Collines, la Fédération béninoise d’athlétisme avait formé 23  entraîneurs de niveau 1 (23 admis sur 24). A la suite de cette formation, la fédération a lancé le lundi 29 mars 2021 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, un stage de formation pour des stagiaires venus de ces départements. Fruit du dividende olympique, cette formation est dirigée par le conférencier de la World Athlétics, Okry Nonvignon.

Ce stage de formation selon le conférencier est fait de cours théoriques et pratiques. « Il s’agira de vous fournir à travers des cours théoriques et pratiques les rudiments qui vont vous permettre d’être capable d’officier dans les compétitions de niveau régional », a déclaré Okry Nonvignon tout en précisant qu’Il ne s’agit pas d’être des officiels techniques nationaux. Mais qu’il est urgent de s’investir dans sa région ».

Cette formation à en croire le président de la Fédération béninoise d’athlétisme s’inscrit dans le déroulement programmé des activités entrant dans le cadre de l’exécution « du projet dividende olympique pour l’athlétisme 2020-2022 soumis par notre fédération et financé par World Athlétics ». La vision de la fédération que je dirige, rappelle-t-il «  intègre la nécessité de doter toutes nos régions de ressources humaines qualifiées. Cette dans cette perspective qu’en janvier 2021 nous avons organisé un stage d’entraîneurs niveau 1 World Athlétics qui a consacré la qualification de 23 participants sur les 24 présentés au profit des communes de Boukoumbé, de Djougou, de Dassa-Zoumé, d’Abomey, de Djakotomey et de Lokossa ». 

Le Simple défis des entraîneurs martèle le patron de la reine des disciplines du Bénin « est de nous produire des athlètes performants. Dès lors, il nous faudra de disposer dans ces mêmes régions, de juges avertis pour officier dans les compétitions nécessaires à l’évaluation des talents dénichés. C’est pourquoi nous avons inséré dans le projet la formation de 40 officiels techniques certifiés niveau 1 World Athlétics au profit des six communes impactées dont une première session de 20 se tient actuellement. Certains stagiaires de cette formation revêtent une importance capitale pour toute la famille de l’athlétisme. Donc vous devez prendre la mesure et travailler au succès ».

« Vous avez le devoir d’avoir les mots justes quand vous voulez parler d’athlétisme. Votre responsabilité est grande parce que de vous dépendront les  bons résultats », renchérit Achille Aïhou, représentant le président du Comité National Olympique et sportif du Bénin.

Enock Degbegni, porte-parole des stagiaires a promis  qu’ils donneront autant qu’ils sont le meilleur d’eux-mêmes pour réussir avec brio ce test. « Nous vous promettons de réussir à vous donner de la joie en réunissant tous à ce test. Nous vous demandons de ne jamais cesser de penser à ces départements afin qu’après cette formation nous puissions avoir la grâce par des compétitions de pouvoir faire valoir ce que nous avons appris », a-t-il déclaré.

Damien TOLOMISSI

8 vues

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *