Sierra Leone – Benin : Le film d’une situation ubuesque

 Sierra Leone – Benin : Le film d’une situation ubuesque

L’information est tombée comme une patate chaude. De celle qui brûle les doigts. 6 joueurs béninois testés positifs au Covid. La manœuvre frise le traquenard. C’est le début d’une longue soirée à rebondissements.

Saturnin Allagbé, Cédric Hountondji, Michael Poté, Khaled Adenon, Steve Mounié et Jodel Dossou : La colonne vertébrale des Ecureuils serait infectée au Coronavirus. Les résultats des tests prévus pour 10h n’ont été rendus qu’à 15h, 1h avant le match. À l’entrée du Siaka Stevens Stadium, l’équipe béninoise se voit interdire l’entrée au stade et spécifier les résultats. La contestation est vive.

Haro sur le baudet

Les autorités béninoises crient au tripatouillage et réclament une contre-expertise, les joueurs, eux, fustigent un scandale. Cinq heures d’horloge durant ils se verront bloqués à l’entrée du stade, assis ou debout dans le bus, s’indignant sur la toile et attendant désespérément un retour au calme.

Mais la tempête reste vive sur les rives de Freetown. En l’absence de consensus, l’équipe retourne à l’hôtel. Une réunion entre le ministre des sports Oswald Homeky, le président de la FBF Mathurin de Chacus et la présidente de la fédération sierra-leonaise de football Isha Johansen ne parvient pas à trancher. Plus tard, la caf se formalise d’un communiqué qui mentionne que le match est annulé en attendant des enquêtes approfondies.

La journée du 30 mars aura été assez anxiogène pour les Écureuils. Un après midi de match couperet où la guerre psychologique aura basculé presque dans la bassesse.

Robert KEKELY

297 vues

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *