Secteur de la santé au Bénin: La CAME devient SoBAPS SA

 Secteur de la santé au Bénin: La CAME devient SoBAPS SA

CAME

Le gouvernement béninois poursuit ses réformes dans le secteur de la santé notamment le sous-secteur pharmaceutique. Et pour cause, lors d’une Assemblée générale extraordinaire tenu jeudi 3 septembre 2020, la Centrale d’achat des médicaments essentiels (CAME) a été dissoute et devient désormais Société béninoise pour l’approvisionnement en produits de santé (SoBAPS SA). 

Patrice ADJAHO

A statut d’organisation non gouvernementale, la CAME fait son immersion dans les sociétés étatiques sous le nom de Société béninoise pour l’approvisionnement en produits de santé (SoBAPS SA). L’actionnaire unique, l’Etat béninois continue ses réformes dans le secteur pharmaceutique. Ceci, après la Direction de la pharmacie et le Laboratoire national de contrôle de qualité. La SoBAPS SA qui récupère les attributions de la CAME avec une extension à la gestion des médicaments à usage vétérinaire et des réactifs de laboratoire. Elle sera gouvernée par une Direction générale et un Conseil d’administration de sept membres.

A en croire le Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, rapporté par le site Banouto, la réforme de la CAME participe de la réorganisation du cadre juridique et institutionnel des structures intervenant dans la gestion du sous-secteur pharmaceutique. L’objectif de cette réforme est de garantir et d’assurer la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement et la qualité des produits pharmaceutiques mis à la consommation au Bénin.

Faut-il le rappeler, mardi 1er septembre 2020, le Ministre de la santé a installé les membres du Conseil d’administration de deux agences dans le domaine de la santé. Il s’agit de l’Agence Nationale de Contrôle de Qualité des produits de santé et de l’eau (ANCQ) et de l’Agence des Infrastructures Sanitaires, des Equipements et de la Maintenance (AISEM).

8 vues

Articles similaires