Promotion du Sport Féminin : Une cohorte de femmes à l’école de la gestion

 Promotion du Sport Féminin : Une cohorte de femmes à l’école de la gestion

Clap de fin de la formation des femmes en gestion administrative et leadership. Une douzaine de femmes y ont pris part à Grand Popo du 20 au 22 juillet 2022. Ladite formation entre dans le cadre du Projet  »Sport au féminin » co-piloté avec le Ministère des sports et la Fédération Béninoise de Handball avec l’appui financier de l’Ambassade de France près le Bénin.

Les trois jours de formation ont été consacrés à la transmission des notions en gestion et des compétences sur la gestion des ressources humaines. De façon précise, il était question des fondements d’un organisme sportif (constitution), la gouvernance des organisations sportives et des rôles des dirigeants d’une organisation sportive. A cela, s’ajoute la prise de décision, la gestion des réunions, gestion des conflits, l’art de communiquer, l’élaboration des budgets et gestion financière, les sources de fonds et de revenues d’une organisation sportive, la planification et la gestion des ressources humaines. Les modules ont été assurés par Serge Akakpo, premier vice-président de la Fédération Béninoise de Handball et Secrétaire général, Calixte Adankpo. Le troisième est Fernando Hessou, Secrétaire général du Comité national olympique et sportif béninois.

La 3e vice-présidente de la Fédération Béninoise de Handball, également point focal du projet, s’est dite touchée par l’ambiance qui a prévalu lors des échanges. « J’ai vu des dames engagées et disponibles à apprendre. J’ai vu des formateurs qui n’ont pas mis de barrières entre les participantes et eux. Ça ne s’observe pas dans toutes les formations, dans tous les ateliers » se réjouit Clarisse Hounzali Houngbédji. Elle attend récolter les fruits de la formation sur le terrain. « Ce n’est pas pour rien que le casting a tenu compte de l’ensemble du territoire national. Nous devons impacter la communauté du handball et surtout travaillé à donner un nouveau visage au handball béninois en général et le handball féminin en particulier » conclut-elle.

Le point focal du projet peut déjà compter sur les stagiaires puisqu’elles ont initié la redynamisation de la pratique du handball dans les lycées et collèges. Un projet qui va connaître son premier jet à partir du lycée des jeunes filles de Natitingou. Cette disponibilité des participantes et surtout la bonne volonté de la Fédération Béninoise de Handball de faire évoluer les choses au niveau de la discipline sont très appréciées par le Comité national olympique et sportif Béninois surtout la détermination. « Ce que la Fédération Béninoise de Handball est en train d’en faire nous donne raison. C’est la chose la plus évidente nourrit d’espoir qi dénote que le développement du handball féminin dans notre pays est sur la bonne voie. «Au nom du président du Comité national olympique et sportif béninois, M. Julien Minavoa pour qui, le rayonnement du sport passe par la promotion du sport féminin, je voudrais vous dire bravo et félicitations. Bravo et félicitations, parce que j’ai franchement apprécié à sa juste valeur cette opportunité qu’a saisi la troisième vice-présidente de la Fédération Béninoise de Handball pour lancer le processus de résurrection du handball féminin dans tous les lycées des jeunes filles du Bénin » a dit Fernando Hessou. Le Secrétaire général du Cnos-ben est particulièrement ému par l’enthousiasme suscité par la formation avec l’idée de relancer le handball dans les lycées du Bénin.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires