Projet “Une école propre, un trésor gagné”: La deuxième édition lancée

 Projet “Une école propre, un trésor gagné”: La deuxième édition lancée

La deuxième édition de l’évaluation de plusieurs écoles primaires publiques en compétition dans le cadre du projet une école propre un trésor gagné a été lancé le  vendredi 30 octobre 2020. La cérémonie officielle du lancement a eu lieu dans l’enceinte de l’EPP  Vossa Kpodji  dans la commune de Cotonou.

Contribuer à la protection de l’environnement à travers les campagnes de salubrité et l’éducation environnementale dans les écoles maternelles, primaires, secondaires et supérieures du Bénin. Tel est l’objectif poursuivi  par l’Organisation Non Gouvernementale des Professionnels et Experts pour le Renforcement des Niveaux d’Etudes et le Soutien des Œuvres Humanitaires (PERNESOH-ONG) et NaSEF-ONG (Nature-Santé-Education-Formation).

Au cours de cette cérémonie, le coordonnateur national, Brice Tchénagnon Nonvidé a remercié le corps enseignant et les élèves  pour leur soutien inconditionnel. « Nous ne saurions jamais vous remercier. Car sans vous, le projet n’a plus de valeur », a-t-il déclaré tout en poursuivant « Nous espérons que la concurrence sera véritablement rude lors de cette deuxième édition. Ceci pour un environnement sain ». L’occasion a été également saisie par Régis Hounsavi, Trésorier national pour appeler les vendeuses à un changement de comportement à travers la séance d’information, d’éducation et de communication. Et c’est au tour du  Directeur de l’EPP Vossa Kpodji, VENKPE Innocent de témoigner sa gratitude aux uns et aux autres du choix qui a été porté sur son école pour abriter le lancement du projet. La remise du guide de fonctionnement des points focaux à l’administration de l’école et le balayage de l’ensemble du complexe ont mis fin à la cérémonie.

A noter que le projet « Une école propre, un trésor gagné » est un projet à caractère socio-éducatif environnemental initié pour introduire l’éducation environnementale dans les écoles maternelles, primaires, secondaires et supérieures au Bénin. C’est d’ailleurs une compétition entre les écoles pour encourager les écoles propres à mieux faire tout en incitant les autres écoles à faire de même. Elles étaient 99 écoles primaires publiques à participer à la première édition.

Bachir ISSA

1 vues

Articles similaires