Les faux ongles: Une pratique dangereuse pour la santé

 Les faux ongles: Une pratique dangereuse pour la santé

Dans le souci de se faire plus belles, des jeunes filles ainsi que des dames font recours aux faux ongles. Plus de cérémonies de mariage, de baptême et autres sans ces accessoires de beauté. Mais cette pratique à la mode n’est pas sans effets sur  les ongles.

Schela Doreijr Dah (stag)

Marché Ouando à porto novo. L’intérieur d’une boutique de vente de produits cosmétiques grouille de monde. Plusieurs jeunes filles et jeunes dames en quête de produits de beauté se bousculent devant le nouvel arrivage. Elles sont nombreuses devant le rayon des faux ongles. Certaines ne perdent pas leur temps. Aussitôt achetées, aussitôt placées. Les ongles naturelles  à peine visibles font place à d’autres plus longs. La pratique est en vogue et de plus en plus de jeunes filles, voire des dames s’y adonnent. A l’intérieur du marché et dans les boutiques environnantes, il est à remarquer qu’elles sont plus d’un à avoir mis les faux ongles.

Selon Émilienne, esthéticienne, les faux ongles  existent sous plusieurs formes, carré, carré arrondi, ballerine, pointu, en amande, ronde. Les coûts varient aussi.

Les faux ongles permettent d’obtenir la forme de nos rêves. Ongles longes, fantaisies, nail-art… tout est possible. Même les personnes ayant des ongles cassants, mous, fins ou fragiles peuvent se faire poser des faux ongles tant que le ou la professionnel (le) est qualifié(e) et qu’il ou elle connaît bien son métier.

Pour poser ces faux ongles, « nous utilisons le gel ou la résine. Ces produits se présentent de manière différente. Le gel est une pâte transparente déjà toute prête qui ne sèche pas à l’air libre. On a donc tout le temps de travailler les faux ongles avant de les passer sous une lampe afin se figer et catalyser le résultat.  La résine est le mélange entre un liquide et une poudre fine à l’aide d’un pinceau. On forme ainsi une pâte que l’on applique sur l’ongle et qui sèche directement à l’air libre », indique-t-elle. « Pour les faux angles, je leur prends jusqu’à  mille francs  CFA », confie-t-elle.

Impact des faux ongles….

L’esthéticienne avoue que l’utilisation des faux ongles peut avoir des conséquences sur les ongles naturels. Bien qu’élégants et féminins, ceux-ci pouvaient être à l’origine d’allergies (au gel, à la colle ou à la résine employés), favoriser le développement d’infections (une mycose, par exemple) », met-elle en garde. A force de toujours mettre les faux ongles, les ongles normaux finissent par disparaître, révèle Émilienne.   

Isabelle, commerçante, la trentaine,  est fan des faux ongles. «Je les mets pour me rendre belle et remarquable », confie-t-elle. Cependant, elle n’ignore pas les effets secondaires de l’objet de son désir. « Parfois je me dis que cela pourrait me donner les allergies et l’eczéma ». Pour cette jeune dame, s’en passer devient pourtant un souci. « Quand je n’en mets pas, c’est comme si quelque chose me manque ou je ne suis pas belle»

Contrairement à Isabelle  Rose, vingt-cinq ans, n’aime pas cette astuce de beauté. « Je n’aime pas, je me dis que c’est risqué. L’usage de la colle ou de super glue me fait peur », dit-elle. J’ai des ongles mous, ajoute-t-elle.

situé sur la route des pêches

Haniath, vingt ans, abonde dans le même sens. Elle clame son amour pour le naturel. Non seulement elle aime être naturelle, mais  aussi confie-t-elle, elle a des ongles naturels qui se développent bien. « Je préférerais des produits pour les faire pousser que d’en placer de faux », souligne-t-elle.

Pour sa part, Epiphane, un expert de la santé  expose les affections que peuvent engendrer les faux ongles. Il affirme que les filles mettent les faux ongles pour plus afficher leur beauté, ignorant que c’est dangereux. Selon lui, cette pratique peut provoquer des effets considérables : inflammation locale, chute de l’ongle naturel et paresthésie au bout des doigts ».

15 vues

Articles similaires