PRESIDENTIELLE AVRIL 2021:Parole aux candidats

 PRESIDENTIELLE AVRIL 2021:Parole aux candidats

Béninoises et béninois,

Aujourd’hui démarre la campagne électorale dans le cadre du scrutin du 11 avril 2021. C’est un enjeu de taille qui nous interpelle tous. C’est le moment d’évaluer les cinq années écoulées et d’opter pour un choix judicieux et surtout avantageux pour le peuple béninois.

La Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), le plus grand parti de l’opposition au Bénin s’engage avec le duo Alassane SOUMANOU au poste de Président de la République et Paul HOUNKPÈ au poste de Vice-Président de la République pour assurer une alternance de qualité au sommet de l’État. Parti d’obédience sociale-démocratie, la FCBE ambitionne un Bénin prospère où il fera bon vivre pour chacun et pour tous. C’est pourquoi ses candidats inscrivent l’homme au centre de toute gouvernance.

Chers compatriotes, vous connaissez tous les maux dont souffre notre cher et beau pays le Bénin. Il n’est point besoin de remuer le couteau dans la plaie. Le moment est venu de faire le choix de la réconciliation nationale en optant pour Alassane SOUMANOU et Paul HOUNKPÈ, le duo du Consensus.

Mesdames et Messieurs, loin de toutes démagogies électoralistes, le duo Alassane SOUMANOU et Paul HOUNKPÈ entend redonner la joie de vivre aux Béninois à travers la reconquête de leur quotidien, une justice plus juste et équitable pour tous, des soins de santé de qualité et à coups réduits pour tous, le retour des exilés politiques, la mise en place d’institutions fortes et la fin du culte de la personnalité, etc….

Béninoises, Béninois, il y a en lice pour le scrutin du 11 avril, trois duos dont le meilleur reste et demeure celui formé par les anciens ministres Alassane SOUMANOU et Paul HOUNKPÈ. Faites donc le choix utile. Votez FCBE pour la réconciliation nationale.

AVEC PATRICE TALON L’EAU POTABLE POUR TOUS EN 2023

Il y a cinq ans, moins de 50% des Béninois avaient en 2016 accès à l’eau potable. La détermination du Président Patrice TALON à changer la donne a été manifeste au cours du quinquennat finissant. Plus de 500 milliards FCFA ont été mobilisés en 3 ans pour la cause contre jusque-là 40 milliards en moyenne en un quinquennat. Résultat, en 5 ans, le Bénin est passé de 45% à 70% de taux de couverture en eau potable au 31 décembre 2020. Ce qui veut dire concrètement qu’aujourd’hui 7 Béninois sur 10 ont accès à l’eau potable. Une prouesse qui donne la certitude que le défi est à portée de main.

Pour le quinquennat à venir si vous nous faites confiance, le challenge sera de concrétiser la planification déjà établie pour qu’à fin 2023, partout sur le territoire national, l’eau potable soit disponible et que plus aucun Béninois, quel que soit son lieu de résidence, n’en manque au Bénin.

Cela est à notre portée au regard de notre capacité de mobilisation des ressources financières, mais aussi au regard du rythme de réalisation des ouvrages.

Et nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin. En plus d’assurer l’eau potable à bon débit à tous les Béninois à la fin 2023, nous mettrons en place un laboratoire de référence spécialisé dans le contrôle de la qualité de l’eau potable. De même, nous allons doter le Bénin d’un Centre de référence de formation aux métiers de l’eau.

En clair, pour favoriser l’effectivité de l’eau potable pour tous au Bénin plus tôt que prévu dans les Objectifs de Développement durable, le choix utile à faire, c’est de voter pour le duo TALON-TALATA. Avec TALON, c’est l’efficacité assurée.

PROJET DE SOCIETE DU DUO KOHOUE-AGOSSA : FOCUS SUR LE VOLET SANTE

Nous levons aujourd’hui un coin de voile sur l’axe consacré à la santé du projet de société du Duo des candidats Corentin Kohoué et Iréné Agossa.

L’état des lieux de notre système de santé est loin d’être satisfaisant. Un personnel médical démotivé, des reformes hasardeuses, des plateaux techniques désuets… Un tableau qui n’honore pas notre pays. Les candidats Corentin Kohoué et Iréné Agossa veulent impulser un nouveau dynamisme à ce secteur vital.

Il s’agira d’assurer l’accès à des soins de qualité dans un centre de santé pour chaque Béninois, quels que soient sa ville, son quartier ou son village et quel que soit son niveau de vie pour faire face aux épidémies et pandémies comme le Covid 19 et autres pathologies prégnantes comme le paludisme, le diabète, l’hypertension artérielle et les cancers.

Les candidats s’engagent à :

•         A encourager l’amélioration de l’étape du diagnostic dans la prise des patients ;

•         Combler les déficits en ressources humaines dans le secteur de la santé ;

•         Construire de grands hôpitaux et les équiper avec des matériels sanitaires de dernière génération ;

•         Réhabiliter et bien équiper toutes les structures sanitaires publiques existantes ;

•         Veiller à la réalité de la gratuité des actes et des soins sanitaires, accordée par l’Etat au profit de certaines catégories de la population ;

•         Mettre en place un vaste programme national de Santé des Adolescents et des Jeunes pour prévenir les grossesses précoces en milieu scolaire et d’apprentissage ;

•         Mettre en place une couverture sanitaire universelle digne du nom ;

•         Mettre en place et financer des programmes de lutte contre certaines pathologies ;

•         Encourager les initiatives privées d’offre de soins de santé ;

•         Encadrer la médecine traditionnelle.

Le gouvernement du président Corentin Kohoué évaluera les impacts des mesures actuelles contre la pandémie de Coronavirus.

Source extérieure

25 vues

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *