Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball: Flowers-Cnss Dames, la résilience

 Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball: Flowers-Cnss Dames, la résilience

La lutte sans merci entre les équipes féminines béninoises de Flowers-Cnss et Aspac en Moov Africa Ligue Pro de Handball a encore tourné en faveur des Dames du Manager Aimé Sebio. Le club de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale a été une fois de plus sacré.

Elles ont su garder le flambeau. Les joueuses de de Flowers-Cnss n’ont pas abdiqué. Battues en poule par leur rival éternel de l’Aspac (22-23), elles ont attendu la finale du championnat pour démontrer qu’elles demeurent les reines du handball féminin au Bénin. Comme la saison écoulée, la capitaine Monssourath Abdou et ses partenaires ont eu le dernier mot dans cet épilogue d’un exercice 2022 qui restera dans les mémoires.

Quoi de mieux qu’un scénario complètement fou. Les joueuses de Aimé Sebio ont dominé la première mi-temps avec une assurance de cinq buts d’écart avant de rentrer aux vestiaires (12-07). Mais de retour de la pause, elles ont failli subir la règle de la remontada. L’équipe portuaire a refait le retard (20-20). Panique dans le camp de Flowers-Cnss mais grâce à leur dernier rempart Honorine Hokpon qui a multiplié les arrêts, les championnes ont tenu le pari d’être sacrées (22-21).

En attendant de déployer le tapis rouge pour de nouvelles recrues Monssourath Abdou et ses coéquipières ont prouvé qu’elles étaient plus que jamais installées sur le toit du hand béninois. Même si la bande de Antoine Alladé leur a procuré des sueurs froides.  « Je suis heureuse, toute l’équipe l’est encore plus. Ça a été une grande bataille et on s’était dit qu’on allait remporter. On a juste demandé aux filles de croire en leur potentialité, de ne pas baisser la garde tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la rencontre », a déclaré Solange Adégnika Coach des Dames de Flowers CNSS.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires