Mairie d’Adjohoun : Grogne au sein du conseil communal

 Mairie d’Adjohoun : Grogne au sein du conseil communal

Depuis quelques jours l’ambiance au sein du conseil communal d’Adjohoun laisse à désirer. En effet, quinze (15) élus communaux dénoncent ce qu’ils appellent ” gestion solitaire” du maire François Zannougbo. Ils l’ont fait savoir à travers une session extraordinaire tenue le mercredi 24 Mars dernier sur leur demande.

Réunis dans un creuset dénommé «G15», ces élus communaux dissidents taxent la gestion de l’édile de la commune d’Adjohoun de “solitaire”. Selon eux, le discours tenu par  la première autorité de la commune prônant l’union à sa prise de service est loin d’être une réalité. Et ils ne sont pas allés par quatre chemins pour dénoncer le fait au cours de la session extraordinaire. Après le discours de l’ouverture de la séance dans lequel le maire François Zannougbo a rappelé à ses pairs  « le pouvoir discrétionnaire » que lui confèrent les textes en vigueur, la tension est montée d’un cran. A tour de rôle, les conseillers ont affiché leur désolation en mettant l’accent sur la nécessité pour le maire de faire profil bas. Chaque partie étant restée sur sa position, la séance a pris fin à queue de poisson.

Ce n’est qu’après cela, les conseillers mécontents ont tenu une conférence de presse pour, disent-ils  éclairer l’opinion publique sur la situation. Au cours de cette sortie médiatique, ils ont invité le maire à user de ses prérogatives pour corriger le tir. « Notre lutte ne vise personne. Nous ne sommes pas élus conseillers pour ruiner notre commune mais plutôt pour travailler pour son réel développement » a déclaré leur porte-parole face aux professionnels des médias. Restés sans une réponse pour l’instant favorable à leurs doléances, ils ont décidé du boycott de la première session ordinaire au titre de l’année 2021 après avoir  assisté à son ouverture vendredi 26 mars dernier. Pour l’heure, chaque camp continue de tirer le drap de son côté. A quand donc le bout de tunnel de cette crise ?

Bien malin qui pourra répondre à cette question. Soulignons que le conseil communal d’Adjohoun compte 19 élus avant le décès du chef d’Arrondissement de Togbota Kakpo Kifouli. Et c’est 15 des 18 conseillers communaux restants  qui ont actuellement des griefs contre la gestion du maire François Zannougbo. Vivement que la paix revienne au conseil communal qui par le passé constitue un exemple. A suivre !!!

Edmond HOUESSIKINDE

32 vues

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *