Législatives 2023/ Récépissé définitif de déclaration de candidature: Fortunes diverses

 Législatives 2023/ Récépissé définitif de déclaration de candidature: Fortunes diverses

Comme à la veille de proclamation de résultats aux divers examens l’adrénaline monte dans les états-majors de certains partis politiques. Alors que certains sourient déjà, d’autres sont dans l’expectative.

Comme attendu, le parti Bloc Républicain (Br) tient déjà son récépissé définitif de déclaration de candidature. Les responsables du parti ont retiré le coupon qui donne une place sur le bulletin de vote au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) le vendredi 11 novembre 2022. La Direction générale des élections n’a pas eu besoin des huit (08) jours prescrit par le code afin d’étudier le fond du dossier soumis par le BR. Il ne pouvait en être autrement. Le Bloc Républicain avait comme  observation après le dépôt de sa déclaration « Rien A Signaler ».

Si les candidats du Bloc Républicain jubilent en attendant les hostilités du 8 janvier 2023, ceux figurant sur la liste présentée par la Nouvelle Force Nationale ont les gorges nouées. Leur dossier de candidature est rejeté. Le président du parti a d’ailleurs introduit un recours à la Cour Constitutionnelle du Bénin. Organe habileté à statuer sur ces cas comme le précise l’article 42 de la loi 2019-43 du 15 novembre 2022.

Sur les huit partis politiques qui ont manifesté leur désir de candidater, six n’ont pas, jusqu’à vendredi soir reçu, leurs récépissés définitifs. Ils ont tous reçu les notifications de la CENA mentionnant les corrections à apporter à leurs dossiers respectifs.

Il faut par ailleurs préciser que d’après les dispositions de l’article 41 du code électoral, les partis politiques ont 72 heures ouvrables pour corriger les défaillances notées. Tout compte fait, la Commission Electorale Nationale Autonome va rendre son verdict mardi. C’est alors qu’on saura les adversaires qui vont accompagner le BR aux urnes. UPR, Moele-Benin, UDBN, MPL et Les Démocrates sont les autres partis politiques qui ont les yeux rivés en direction de Ganhi.

Arnaud  ACAKPO (Coll)

Articles similaires