Euloge Dossou : « Créer sa société sportive est désormais une réalité avec Flowers Hbc »

 Euloge Dossou : « Créer sa société sportive est désormais une réalité avec Flowers Hbc »

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et les Flowers Hbc se sont donnés la main pour professionnaliser les sports au Bénin à partir  du handball. Objectif à terme : sortir les athlètes béninois de la précarité qui meuble leur quotidien pour leur offrir un minimum de sécurité sociale.  Euloge Dossou, responsable, ce club qui fait la pluie et le beau temps du handball béninois, nous a dévoilés,  à travers cet entretien, les points saillants de ce partenariat avec la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Comment en êtes-vous  arrivés là ?

L’union entre la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et Flowers Hbc, plus qu’un concours de circonstances, c’est une œuvre divine. La CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale, NDLR), structure étatique, voulait donner corps au projet gouvernemental qui est la création des sociétés sportives afin de développer le sport professionnel au Bénin. Dans cette optique, elle a voulu très tôt investir dans le handball. Les Flowers (Hommes et dames), champions du Bénin depuis plus de 10 ans, s’imposaient comme le point focal de ce projet ; du reste, ils manquent de moyens pour franchir les frontières nationales. Vu que sur le plan national, nous n’avons plus rien à prouver, il était alors indispensable que nous nous rapprochions d’une structure capable de mettre à notre disposition les moyens de notre ambition qui est de briller également dans les compétitions internationales. Des longs et fructueux échanges avec les dirigeants de la Société sportive de la CNSS, il est ressorti une parfaite synergie de rêves. Alors, nous avons convenu que le volet technique soit assuré par Flowers et que la CNSS se charge du volet financier. Les deux structures ont donc franchi le cap afin de mettre leurs compétences ensemble pour faire briller le handball béninois sur le plan continental.

Quelles sont les implications de ce partenariat ?

À travers ce partenariat, les Flowers ont cédé le côté professionnel à la Société sportive de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale qui va s’occuper des équipes hommes et dames de notre formation. Elle devra les transformer en des équipes  professionnelles. Ce qui implique désormais que les athlètes auront un salaire accompagné de tous les accessoires. Mais, ils ne feront que du handball. Par ailleurs, la société devra investir dans la formation. Avec ce partenariat, les équipes de Flowers Hbc ne disparaîtront pas. Elles vont continuer d’exister. Les équipes séniors hommes et dames qui vont s’engager dans le championnat professionnel vont être prises en charge entièrement par cette société sportive. Aussi, elle va-t-elle investir dans les catégories d’âges (aussi bien des garçons que des filles) pour préparer la relève. Le volet formation est d’autant plus important qu’il va être exécuté  avec l’aide des entraîneurs spécialisés. Le sport étant une industrie, Flowers constitue aujourd’hui un support commercial et marketing.  Les retombées financières reviendront à la CNSS.

Comment se fera de façon concrète la cogestion ?

Le côté professionnel est réservé à la société sportive de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et le volet technique est assuré par Flowers. Chacun joue donc son rôle.

Nouvelle formule, nouveaux défis. Dites-nous, quels sont les objectifs fixés ?

Le défi actuel, c’est de participer aux prochaines coupes d’Afrique avec la manière et non pour l’honneur. Nous visons aussi le titre de champion sur le plan local et pour toutes les autres compétions telles que la coupe du Bénin et la Coupe de la ligue. Ce qui nous permettra de participer aux coupes d’Afrique des vainqueurs de coupe.

Votre mot de fin

Nous avons le devoir de réussir pour prouver que le gouvernement ne s’est pas trompé en initiant la Société sportive. Cela permettra à d’autres structures étatiques ou sociétés privées de s’intéresser aux autres clubs de handball qui, à leur tour, auront la chance de bénéficier d’un tel partenariat. Je suis convaincu qu’avec de la rigueur dans la gestion et l’organisation avec cette détermination affichée, nous pouvons atteindre les objectifs que nous sommes assignés. Que ce noble projet s’étende aux autres disciplines pour qu’enfin le sport puisse enregistrer de meilleurs résultats.

Propos Recueillis par : Damien TOLOMISSI

102 vues

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *