Curage des caniveaux à Cotonou et Abomey-Calavi: Prévenir les inondations

 Curage des caniveaux à Cotonou et Abomey-Calavi: Prévenir les inondations

Depuis quelques jours, les villes de Cotonou et Abomey-Calavi reçoivent des coups de pelle, les caniveaux sont donc vidés des déchets qui s’y trouvent, une manière ainsi donc de prévenir les inondations.

Aucun quartier n’échappe depuis peu aux travaux de curage des caniveaux des villes de Cotonou et Abomey-Calavi. L’on peut le constater, les déchets qui empêchent le ruissèlement des eaux sont vidés des différents canaux les abritant par contrainte.

Face à ces travaux, les riverains montrent leur joie au vu de ce qui se fait depuis quelques semaines dans nos villes. C’est le cas de Sèvi un soudeur installé dans le quartier Agla « Ce que font actuellement les autorités, c’est très bien. Il y’a longtemps les caniveaux n’ont plus connu ces nettoyages. La preuve, les déchets qui sont sortis de là sont d’une quantité considérable ». Ce dernier pense que cet acte permettra d’éviter les inondations lors de la prochaine saison des pluies « Les eaux de pluie n’auront plus de difficulté pour circuler. Car les inondations sont dus au fait que les caniveaux sont bouchés. C’est donc une manière de lutter contre les inondations » fais savoir le sieur Sèvi.

 Il n’est pas le seul à penser du bien de cette mesure, Olivier est un conducteur de taxi moto. Ce dernier après avoir passé une quinzaine de minutes à observer l’équipe déployer pour vider les caniveaux   au quartier Attrokpocodji dans l’arrondissement de Godomey laisse entendre que «  la Société de Gestion des Déchets et de la Salubrité du Grand Nokoué (Sgds-GN) et les autorités communales   ont compris qu’il faille régler certaines choses avant la saison des pluies et c’est déjà bien. Extraire les déchets de ces caniveaux va permettre la circulation des eaux et là, les risques d’inondations seront réduits. Mais pour le moment, nous pouvons déjà apprécier ce qui est fait ».

Quant à l’entretien de ces caniveaux, il estime que « les personnes qui sont proches de ces caniveaux devront veiller à ce que les déchets lourds n’y rentrent plus. Il faut aussi mobiliser des équipes pour le curage continu desdits caniveaux comme c’est le cas pour ceux qui s’occupent de la gestion des ordures ». Sèvi de son côté propose non seulement la veille citoyenne mais aussi l’implication des élus locaux et des quelques organisations de lutte contre l’insalubrité.

Firmin KASSAGA

7 vues

Articles similaires