Championnat national scolaire : Et de deux pour le Ministère des Sports et l’OBSSU

 Championnat national scolaire : Et de deux pour le Ministère des Sports et l’OBSSU

Après une première édition réussie avec brio, le Ministère des sports à travers l’OBSSU et en collaboration avec le Ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a procédé ce lundi au lancement officiel de l’acte 2 du championnat national scolaire. C’est à la faveur d’une cérémonie riche en sons et en couleurs qui s’est déroulée dans l’enceinte du stade Omnisports d’Adjohoun. Cette compétition qui va durer une dizaine de jours regroupe les jeunes athlètes filles comme garçons venus de tous les départements du Bénin.

Des prestations artistiques et culturelles et le défilé des différentes délégations présentes…Tels sont entre autres les moments forts ayant marqué le début de la cérémonie de lancement officiel de la deuxième édition du championnat national scolaire, Adjohoun 2022.

Une cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence des autorités polico-administratives, des cadres du ministère des sports, du représentant du Ministre en charge de l’enseignement secondaire, des têtes couronnées, des athlètes et des amoureux du sport des jeunes.

Au chapitre des allocutions, c’est d’abord au maire de la commune hôte de la compétition que l’honneur est revenu pour souhaiter la bienvenue à toutes les délégations présentes à Adjohoun. Dans son discours le maire François Zannougbo a également remercié le gouvernement pour le choix porté sur sa commune pour abriter cette grande messe sportive avant de souhaiter bonne chance à toutes les équipes engagées. S’adressant à son tour à l’assistance, le préfet du département de l’Ouémé Docteur Marie Akpotrossou n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’Exécutif béninois au regard des différentes actions qui se mènent pour la promotion du sport.

Elle a aussi profité de l’occasion pour rappeler aux uns et aux autres les multiples avantages que regorge la pratique du sport. À son tour de parole, le conseiller technique du Ministre des sports, Jean-Marc Adjovi-Boco en sa qualité du président du Comité d’organisation de la compétition a rassuré les membres des différentes délégations que tout se passera bien comme il est de coutume.

À l’occasion, le représentant du Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a d’abord salué ce vaste projet sportif du gouvernement qui donne la possibilité aux talents en devenir de se faire découvrir. Aussi a- t-il reconnu les mérites des encadreurs des jeunes athlètes qui, selon lui font un travail important et bénéfique pour l’avenir sportif du Bénin.

En procédant au lancement officiel de la phase nationale de la deuxième édition du championnat scolaire, le Directeur de cabinet du Ministre des sports a au nom de son autorité de tutelle a félicité les membres du comité d’organisation et le  partenaire MTN  pour la tenue du pari d’un événement réussi. Il a par la suite levé le voile sur le nombre de personnes pris en compte par le championnat scolaire, édition 2022 depuis son coup d’envoi. « Au cours de cette édition, nous avons enregistré depuis la phase communale, la participation de 23 066 athlètes âgés de moins de 17 ans dans les disciplines sportives notamment le football (garçons et filles), le handball (filles), le basketball (garçons) et l’athlétisme (garçons et filles). La phase nationale qui nous réunit aujourd’hui, connait la participation de 1 156 participants dont 864 athlètes, 60 encadreurs des équipes, 72 officiels, 24 jeunes reporters, 24 jeunes secouristes, 24 marraines, 70 bénévoles et 18 encadreurs du projet Jeunes officiels » a indiqué Guillaume Enerst Sossou.

Il a invité par la même occasion les différents acteurs à jouer leur partition pour une compétition pacifique et réussie. « Depuis le mois de juillet, vous avez en effet livré dans toutes nos communes plusieurs rencontres dans un esprit de fair-play. J’ose croire que cet esprit va prévaloir, à nouveau durant cette phase nationale afin que nous assistions à une belle compétition. Chers encadreurs, je ne doute point de votre professionnalisme dans le rôle d’encadrement que vous jouez auprès de nos jeunes talents. Je voudrais une fois encore compter sur vous afin que nos jeunes athlètes se sentent en sécurité pour l’expression et l’éclosion de leurs talents » souhaite-t-il.

Tour à tour, la représentante des athlètes et celui des arbitres sont passés au pupitre pour faire part de leur engagement à animer le championnat dans les règles de l’art. Notons pour toutes fins utiles que le championnat national scolaire qui se déroule sur les installations du stade Omnisports d’Adjohoun regroupe les athlètes U17  dans quatre disciplines sportives à savoir : le football (masculin et féminin), le basketball masculin, le handball féminin et l’athlétisme mixte.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires