CAN U20, une finale inédite !

 CAN U20, une finale inédite !

Samedi, ce sera l’épilogue de la CAN des moins de 20 ans en Mauritanie avec une affiche inattendue, Ghana vs Ouganda, pour clôturer les débats. Alors que les Black satellites ont continué avec leur football tactique, pas trop attractif en demi-finale et qui leur a permis une fois encore de venir à bout d’une enthousiaste équipe de Gambie, les Cranes juniors à contrario, ont eux fait triompher, l’essence même du jeu, le collectif au service de quelques individualités face à une sélection tunisienne pourtant talentueuse, mais très tôt dépassée par la tournure des évènements. Une certitude, c’est qu’il n’y a pas eu de prolongation pour les protagonistes, et l’on a surtout enregistré 6 buts, 1-0 pour le Ghana et 4-1 pour l’Ouganda.

Du coup, cette affiche Ghana vs Ouganda qui rappelle la finale de la 11ème édition de la CAN , remportée à domicile en 1978 par les Black stars et leur vedette d’ alors, le ballon d’or africain de la même année, Abdul RAZACK, s’annonce comme une opposition de styles. À moins que, le coach Morley OCHAMA  de l’Ouganda décide du fait de l’enjeu de jouer contre nature et de tomber, ce faisant dans le piège de son vis à vis, Abdoul Karim ZITO à qui il faut déjà décerner la palme de meilleur tacticien de ce tournoi jeunes. Les Cranes juniors ont réussi un parcours sans faute à part leur faux pas face aux Lionceaux du Cameroun (3 matches 3 victoires en poule). Ils ont développé un football direct et hyper collectif bonifié par la classe et le sens du but de leur attaquant Derrick KAKOOZA, auteur d’un triplé face à la Tunisie et meilleure gâchette du tournoi avec 5 buts. KAKOOZA qui par ses appels et contre appels met en lumière l’intelligence de jeu et la qualité de passe du métronome Isma MUGULUSI.

Les Black satellites de leur côté ont plutôt réalisé un tournoi assez laborieux. Ils se sont même inclinés face à la Gambie, et se sont qualifiés pour les quarts en tant que meilleurs troisièmes. Passés par un trou de souris en quarts face au Cameroun, les successeurs de André AYEW, s’en sont remis à la patte gauche de leur avant centre Precious BOA en demi-finale pour écarter la joueuse formation la Gambie. Mais, constamment les poulains de ZITO, ont toujours fait montre de caractère et de force mentale à chaque fois qu’ils sont dans le creux. Et, probablement, c’est ce mental à toute épreuve démontré à Porto Novo lors de la phase de zone de l’Ufoa B, qui leur a permis de vaincre qu’ils vont tenter de reproduire samedi pour remporter leur quatrième couronne continentale de la catégorie.

Les jeux sont donc ouverts, entre l’expérience multi générationnelle des Black satellites et la folle envie des Cranes juniors de figurer sur le palmarès très sélectif de la CAN U20.

Ouorou-Asso BABERI

74 vues

Articles similaires