Assemblée Générale Elective à la Fédération Béninoise de Football: Mathurin de Chacus reconduit à l’unanimité

 Assemblée Générale Elective à la Fédération Béninoise de Football: Mathurin de Chacus reconduit à l’unanimité

C’est sans surprise qu’il a été plébiscité, à la tête de la Fédération Béninoise de Football (FBF), pour un nouveau mandat de quatre ans. Avec son projet de société « Allons plus loin » Mathurin de Chacus réélu à l’issue des travaux de l’Assemblée générale élective du samedi 20 août 2022 place son nouveau mandat sous le signe du rayonnement du football béninois.

69 voix sur 69, c’est par ce score que les délégués ont exprimé leur adhésion totale au second mandat du président Mathurin de Chacus.  Dès lors, les choses deviennent plus faciles pour celui qui détient un bilan satisfaisant à son actif. Mathurin De Chacus prête un nouveau serment pour conduire les destinées du football béninois ceci, en présence des sommités des instances dirigeantes du football africain, notamment : Seydou Njoya Mbombo, Vice-Président de la CAF, Jacques Anouma, Conseiller Spécial du Président de la CAF, les présidents des fédérations du Togo Colonel Akpovi, du Congo Jean Guy Mayolas, du Ghana Kurt Okaku, de la Côte d’Ivoire Idriss Diallo,  le Colonel Sita Sangaré, ancien Président de la Fédération Burkinabè de Football et Membre du Comité Exécutif de la CAF ainsi que le Directeur Régional de la FIFA, Wlack Diop et du patron des sports béninois, Oswald Homeky. Occasion pour le tout nouveau président réélu de dresser un bilan satisfaisant et de prendre de nouveaux engagements fermes.

Voici les axes stratégiques du président de Chacus et de sa liste

Organiser la participation de façon tournante des présidents de clubs aux voyages des équipes nationales ; Poursuivre la formation et le recyclage des acteurs pour le passage des examens et l’obtention des diplômes et grades ; Organiser et dynamiser la Direction Technique Nationale ; Soutenir la participation des clubs aux compétitions africaines ; Rendre fonctionnels les centres techniques régionaux de formation et mettre en place des centres de perfectionnement dans chaque département ; Renforcer le développement du football à la base par l’organisation de championnats de catégories d’âge U15, U17, U20 ; Renforcer les actions de soutien au développement des clubs de football féminin et la mise en place de l’académie de formation des jeunes filles au football ; Organiser le sponsoring et le marketing au profit des clubs ; Organiser après chaque saison sportive, la cérémonie de célébration et récompense des meilleurs acteurs ; Mettre en place la radio et la télévision de la FBF.

Une équipe de métier

Entourés de nouveaux membres et collaborateurs dévoués qui s’y connaissent et donc pas inconnus au bataillon, le président Mathurin de Chacus entame une nouvelle mandature qui s’annonce concluante. La nouvelle mandature se veut donc une amélioration constante de l’existant. La nouvelle approche footballistique implique une rationalisation des actions pour révéler davantage le football béninois. Ce qui passe nécessairement par l’installation d’une direction technique nationale (DTN) qui reste la priorité des priorités du président Mathurin de Chacus qui s’honore du soutien indéfectible et sans faille de son prédécesseur El Hadj Anjorin Moucharaf, désigné président d’honneur de la nouvelle mandature de la FBF. Et pour clôturer en beauté cette assemblée générale élective dénommée La Sorbonne, une bonne nouvelle en ce qui concerne le changement d’identité de l’équipe nationale qui pourrait devenir Les Guépards, en lieu et place des Écureuils du Bénin.

Zoom sur les nouveaux visages

La liste «Allons plus loin» portée par Mathurin de Chacus est composée des responsables et mécènes du football. Des gens qui ont fait leur preuve et qui ont tout le temps montré leur passion pour cette discipline sportive. Une équipe de compétents qui ne sont pas à leur baptême de feu. Des hommes d’expérience qui sauront mettre leur longue expérience dans le management du football au service d’une cause nationale. Pour avoir intitulé sa liste « Aller plus loin », le président Mathurin de Chacus est plus que jamais convaincu qu’il ne  sera pas seul au front. Il a pleinement conscience que la réussite de son mandat passe forcément par des collaborateurs avertis qui savent ce que sait que l’investissement sportif. Parmi ces hommes et femmes de confiance, on peut citer :

Francis Gbian Koto : 1er vice-président

Un homme bien dont on connaît l’engagement et le sacrifice quotidien pour la promotion du football au Bénin. Doté d’un grand sens de sincérité, sa parole donnée témoigne de sa fidélité en amitié. On ne finira par de décrire le personnage et sa grande passion pour le développement du football. Seule une anthologie aura le mérite de révéler l’homme et sa grande dimension humaine.

 Magloire Gourodjaye Oké : 2ème vice-président

On ne le présente plus. Le promoteur du centre étude et sport de Sèmé-Kraké est un homme d’action et de conviction. Quand on parle aujourd’hui d’investissement privé dans le football, on peut logiquement lui décerner le palme d’or. Ses réalisations sont là, édifiantes. À lui, le Bénin doit le Stadium de Sèmé-Kraké, l’une des premières enceintes sportives relevant d’une initiative privée. Preuve suffisante que la volonté y est. Une vision totalement compatible avec celle du président Mathurin de Chacus dont le bilan séduit plus d’un.

3ème vice-président : Pamphile Claude Zomahoun

Ce nom n’est pas inconnu du monde sportif. Sa seule évocation renseigne énormément sur le personnage. Le général Pamphile Claude Zomahoun a, plus d’une fois, affiché sa disponibilité à jouer les premiers rôles au sein de l’arène sportif national. A plusieurs reprises, on l’a vu à l’œuvre, prendre des initiatives courageuses pour faire booster les choses dans le bon sens. Une valeur sûre et une compétence rare, pour sa rigueur et sa détermination à aller très loin. 

Alphonse Ayema Pedro : 4ème vice-président

Voilà encore un jeune très dynamique et de qui on dit assez de bien. Son absence dans la liste « Aller plus loin » aurait été logiquement perçue comme une injustice et un crime générationnel. Mais Mathurin de Chacus sait bien faire les choses. Le président du club Ayéma qui évolue dans l’élite footballistique est tout simplement une valeur productive. Il a su, par son investissement personnel, donner la joie et l’espoir aux jeunes talents de footballeurs de s’adonner à leur passion. Un promoteur hors pair qui inscrit progressivement son nom dans le gotha du football national.

Radji Fousseni Soumanou : 5ème vice-président

Une tête bien faite. Un technocrate avéré. Le nouveau comité exécutif de la FBF a besoin de ces hommes qui, en dehors de leur passion pour le football, sont également porteurs d’idées novatrices pour un grand rayonnement du sport roi au Bénin. Là encore, le président Mathurin de Chacus a vu juste en sollicitant l’expertise de cet homme compétent et dévoué.

Imorou Guiwa Bouraima : 6ème vice-président

Très connu dans le milieu footballistique, pour avoir été un grand promoteur de club, Imorou Guiwa Bouraima affiche le même envie de se rendre utile à la famille footballistique. Le choix porté sur sa personne pour figurer dans le bureau du comité exécutif de la FBF n’est pas le fait d’un hasard. Il part du principe du passé glorieux de l’homme et son engagement de tous les jours à militer pour le développement du football au Bénin.

William T. Fangbédji : 7ème Vice-président

Encore un casting bien réussi. Qui doutera encore de la réussite du mandat du président Mathurin de Chacus, quant au sein du bureau, on retrouve un certain William T. Fangbédji. Pragmatique, homme de défis, le maire de la commune de Lalo a le football dans les veines. C’est une discipline sportive qu’il côtoie au jour le jour et dans lequel il s’investit à fond. Il saura apporter son dynamisme et sa vision élargie de la promotion du football à la base.

 Laurent Bienvenu Gnassounou : 8ème vice-président

Sa disponibilité constante fait de lui un grand serviteur pour la cause du sport roi au Bénin. Infatigable, il répond toujours présent sur tous les fronts pour montrer son intérêt à voir les choses évoluer dans le bon sens. Laurent Bienvenu Gnassounou n’a pas encore fini de surprendre. Il entend jouer un rôle primordial aux côtés du président Mathurin de Chacus afin de l’aider à mener à bien son deuxième mandat.

Quant aux autres membres du comité exécutif, on peut citer : Valère Evariste Glele Kakai ; Bruno Arthur Didavi ; Wahabou A. Adam Chabi ; Marcellin Bocove ; Codjo Adrien Houandjinou ; Boukary Abdoulaye Bako Amani ; Innocent Jethem Atindehou ; Comlan Gilles A. Gbaguidi ; Fallilou Tidjani ; Dédévi E. Chantal Ahyi. Des hommes et femmes qu’on a tout le temps vu à l’œuvre et qui vont assurément apporter leur pierre à l’édifice dont le président Mathurin de Chacus reste le chef chantier.

La Rédaction

Articles similaires