Vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 : La réaction de l’OMS, le Bénin entame sa vaccination

 Vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 : La réaction de l’OMS, le Bénin entame sa vaccination

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a réagi face à la polémique autour du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19. Dans une déclaration, elle a laissé entendre que la vaccination contre la Covid-19 ne permet pas de réduire le nombre de malades ou de décès imputables à d’autres causes. «On sait que les manifestations thrombo-emboliques se produisent fréquemment, la thrombo-embolie veineuse étant la troisième maladie cardiovasculaire la plus courante à l’échelle mondiale», précise-t-elle. De même, l’OMS entretient des contacts réguliers avec l’Agence européenne des médicaments (AEM) et avec les organismes de réglementation du monde entier dans le but d’obtenir les informations les plus récentes à propos de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19. «Le Comité consultatif mondial de l’OMS pour la sécurité des vaccins (SAGE) procède en ce moment à une évaluation minutieuse des dernières données disponibles concernant l’innocuité du vaccin AstraZeneca», souligne l’Oms dans sa déclaration. Elle indique par ailleurs que dès lors que cet examen sera terminé, l’OMS en publiera immédiatement les conclusions. «Pour le moment, l’OMS estime que les avantages du vaccin AstraZeneca l’emportent sur les risques et recommande la poursuite de la vaccination», suggère l’OMS.

Le Bénin entame sa vaccination…

A la suite de la déclaration de l’OMS et sa recommandation de la poursuite de la vaccination, le Bénin dans la foulée a annoncé le démarrage de la première vague de vaccination à compter de cette semaine.

«Il faut aller à la vaccination, la polémique est terminée», a dit le Ministre de la santé,  Benjamin Hounkpatin, relayé par le site lautrefigaro. L’autorité, à l’occasion d’une séance de réédition de comptes avec le personnel de santé à Aplahoué (commune située au Sud du Bénin), a fait savoir que les conclusions sur la qualité du vaccin acquis par le Bénin sont très bonnes. Par ailleurs, il a précisé que les personnes âgées de plus de 60 ans et les agents de santé sont les plus priorisés pour cette première phase du démarrage de vaccination. Faut-il le rappeler, le Bénin a réceptionné, depuis dimanche 14 mars dernier, les premières doses du vaccin d’AstraZeneca contre la Covid-19.

Patrice ADJAHO

32 vues

Articles similaires