Sessimè: «Je dirai que c’est possible de changer»

 Sessimè: «Je dirai que c’est possible de changer»

Sessime” diyo”

De son vrai nom Bidossessi Christelle Guédou, Sessimè est une auteure-compositrice, interprète et chanteuse béninoise. Avec son nouveau single intitulé ‘’Diyo’’ elle appelle l’Etre Humain à ‘’Changer’’ de comportement. Dans cet entretien, elle nous livre les raisons qui l’ont motivé à faire le choix de ce titre.

‘’Diyo’’, c’est quoi le concept ?

Déjà ‘’Diyo’’ est tirée de la langue Fon, une langue principalement parlée dans le sud du Bénin. Cette expression veut simplement dire ‘’Change’’. Et comme je le dis dans mon couplet : « Mon frère, ma sœur, comment veux-tu que Dieu te donne ce que tu veux si dans ton fort intérieur, tu es usé(e) ? Si ta seule envie c’est nuire à ton prochain (…) Il faut que tu changes ». C’est au fait la quintessence de mon message. Tu veux toucher le sommet comme les grandes célébrités de ce monde, mon frère, ma sœur tu dois ‘’Diyo’’ (changer).

Ce titre n’est donc pas seulement pour les Béninois mais c’est beaucoup plus l’Etre Humain en général. Tu culpabilises tout le temps ton prochain. Pour toi, c’est lui qui est la source de tes malheurs et de tes échecs. Il ne sert à rien de nous plaindre. Chaque fois qu’un malheur nous arrive, nous accusons les autres. Nous pensons même que nous ne sommes pas nés sous la bonne étoile. Le pire que nous n’avons pas droit au bonheur. Donc à-travers ‘’Diyo’’ je dis non à ces pensées, non au désespoir. Le changement que nous pensons doit partir de nous-mêmes. Commençons par nous remettre en cause et nous verrons.

Est-il facile de Diyo aussi facilement ?

Je dirai que c’est possible de changer. Facile ? Non, rien n’est facile. Il faut partir d’un message motivateur et c’est ce que nous faisons, nous autres. Et aussi nous devons comprendre que l’on doit faire beaucoup d’effort. Les choses ne changent pas d’elles-mêmes. Décidons-nous et ça va ‘’Diyo’’. Comme je l’ai dit, il faut que nous fassions une introspection pour nous rendre compte des erreurs que nous faisons chaque fois et qui éteignent la lumière qui est la nôtre. C’est à partir de là que le changement commence.

Le concept ‘’Diyo’’ a-t-il touché la cible visée ?

Oui !!! La cible a été touchée mais nous continuons le travail. L’objectif est de toucher la plus grande partie de notre population, de traverser la frontière et aller aussi impacter la vie des gens au Nigéria et un peu partout. C’est même le plus grand objectif, plus de deux cents millions d’habitants je pense que si nous arrivons à le faire on sera tous content du travail. 

Nous ne faisons pas de la musique pour le plaisir mais par pure passion en plus d’être un métier. Le résultat attendu en nourrissant cette passion et en l’exerçant, c’est que l’humanité soit touchée à-travers nos messages, que nous  puissions transmettre nos émotions, nos idées dans le seul but de communiquer avec les personnes qui nous écoutent. Au-delà de l’aspect financier qui est attendu par le staff, l’équipe et la maison de production, il y a le spirituel aussi. Nous devons intégrer le cœur et l’esprit des gens par nos chansons et je pense que ‘’Diyo’’ le fait et continuera de le faire. Je suis contente quand dans une discussion physique ou virtuelle, l’un dise à l’autre : « Mon ami, il faut ‘’Diyo’’ » pour certainement interpeler cette dernière face à ses agissements.

Le message est en langue Fon. On te voit beaucoup en activité dans le Sud Bénin, qu’est ce qui est fait pour les fans du Nord et du Centre ?

Rire !!! Il est vrai nous avons l’habitude d’oublier les régions du Centre et du Nord du pays mais cette fois je pense qu’ils seront pris en compte pour ce ‘’Diyo Média Tour’’. Déjà il y a deux semaines, nous étions dans les Collines sur une radio de la place pour échanger avec les fans et transmettre le message. Mais dans la deuxième étape du ‘’Diyo Média Tour’’, il est prévu d’aller dans ces zones. Il faut aussi dire que nous avons commencé le projet il y a juste quelques semaines mais je peux rassurer les fans du Bénin en général que nous ferons tout pour parcourir le pays. Ce message doit passer, il faut que ça Diyo. We have to change.

Réalisation : Firmin KASSAGA

Voici le single Diyo

Sessimè Feat Omawumi

Tu veux toucher le sommetTu pries ton Dieu pour brillerTu veux compter les DollarsDollars Euros en milliardsTu veux le buzz de DavidoLa célébrité de Ronaldo Tu veux bâtir des villasEtre riche comme Adenuga

Nè aka djro gbon nonviMahou nan nan wé nou nè gbènNi xo toué mè ka koui djiBa non ba nan don mi yi doNè aka djro gbon nonviMahou nan nan wé nou nè gbènNi xo toué mè ka koui djiBa non ba nan don mi yi doAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyo

Na only Baba God dey give us strength to dey fightAll the bad belle people o ouhAnd if you try to try meBefore you go try me I swear I don see you ouhIf you get moneyMake you try help the people wey dey in need ohYou wash my hand, I wash your handNa turn na turn my people oh

Eni ti oluwa se loreTofé lo ma gbe sanEni ti oluwa se loreTofè mase ikaEni ti oluwa se loreTofé lo ma gbe sanEni ti oluwa se loreTofè mase ika

Ado nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyo

Nè aka djro gbon nonviMahou nan nan wé nou nè gbènNi xo toué mè ka koui djiBa non ba nan don mi yi doEni ti oluwa se loreTofé lo ma gbe sanEni ti oluwa se loreTofè mase ika

Ado nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoAdo nan diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyoFaut que tu diyoDiyo diyo diyo diyo diyo diyo

5 vues

Articles similaires