Retrouvailles « Vivre heureux au foyer » : Une première réussie

 Retrouvailles « Vivre heureux au foyer » : Une première réussie

Le groupe « Vivre heureux au foyer » a fêté ses premières retrouvailles le samedi 30 juillet 2022. C’est la salle de fête Faaji de Minonchi qui a servi de cadre à la célébration. Un événement célébré avec faste autour de copieux repas dans la bonne ambiance. Le tout avec le soutien du parrain Patrice Alakpato.

C’est par une prière de remerciement à l’Éternel que la célébration a commencé. Cette prière dite par Lucas Padonou, consistait à rendre gloire à Dieu pour ses bienfaits pour chacun des membres du groupe. Dans son mot introductif, la présidente du creuset a rappelé à l’assistance les tenants et aboutissants de la création du forum « Vivre heureux au foyer ». « Il vise amener la femme à prendre ses responsabilités dans la vie professionnelle, économique et sociale ainsi qu’au foyer. Contribuer à l’épanouissement à tous égards et surtout veiller et conscientiser les jeunes filles sur les questions de sexualités » a expliqué Constance Oga, son initiatrice principale. « L’idée est partie du constat que le système éducatif forme les hommes et femmes au travail et à se battre pour réussir dans la vie malheureusement rien ne se fait concrètement pour préparer les jeunes au mariage » fait observer Constance Oga. Les conséquences qui en découlent sont nombreuses. Les disputes, les crises conjugales et les divorces. Ce creuset est donc né pour aider les couples. Ces actions portent déjà des fruits à en croire ses membres « J’étais tout feu tout flamme et avec mon mari ça n’allait pas. C’est toujours des disputes mais depuis que j’ai intégré le forum la tension a baissé et les choses se sont améliorées grâce aux conseils donnés dans le groupe »a confessé dame Aline. A cette fête de retrouvailles des femmes du groupe « Vivre heureux au foyer » il y avait quelques hommes. Ils sont venus communier avec leurs épouses. L’un d’eux témoigne « C’est moi-même qui ai mis mon épouse dans ce groupe après avoir suivi une convention de ses membres un jour. Sans vous mentir je constate un grand changement dans le comportement de mon épouse et je ne fais que voir une atmosphère de paix s’établir dans mon foyer » a confié Jean-Baptiste, maître vitrier à Cotonou. Pour le parrain, il y a de quoi soutenir pareille initiative qui entend corriger les tares de la société, rien qu’à entendre le nom du creuset. « C’est une très bonne chose de vouloir apprendre aux autres comment il faut gérer un foyer, comment il faut gouverner le foyer pour qu’il y ait la paix et que l’homme se sente bien à l’aise et que la famille toute entière aie la paix et la durabilité. A voir l’organisation on sent réellement que ces femmes ont une bonne vision » a salué Patrice Alakpato.

Les retrouvailles du forum « Vivre heureux au foyer » furent également une occasion pour des personnes averties dont Amidou Avagbodji de partager des expériences de foyers avec l’assistance et de donner des conseils pratiques pour plus d’entente et d’harmonie dans les maisons. Une attestation de reconnaissance a été décernée au parrain et les meilleures conseillères du forum ont été également honorées. La coupure de gâteau a également ponctué la cérémonie riche en couleurs.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires