Pour témoigner leurs gratitudes au Chef de l’Etat et échanger sur le développement: Les Béninoises vivant aux USA sollicitent une rencontre avec Patrice Talon

 Pour témoigner leurs gratitudes au Chef de l’Etat et échanger sur le développement: Les Béninoises vivant aux USA sollicitent une rencontre avec Patrice Talon

C’est un secret de polichinelle que le Bénin subit une transformation actuellement dans tous les domaines. Tout ceci n’est qu’une réponse des promesses faites par Patrice Talon au moment où il avait annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2016. Aujourd’hui, le Bénin projette un nouveau visage dans le monde. Ce changement qui s’opère pour propulser le pays au-devant de la scène reçoit l’assentiment des femmes béninoises vivant aux Etats-Unis. Après le dernier voyage du Chef de l’Etat au pays de l’Oncle Sam, elles ont invité décider de rencontrer le premier des Béninois pour lui exprimer de vives voix leur sentiments.

Jamais ! Un Chef d’Etat béninois n’a accordé plus de considération aux femmes de son pays à travers des actes concrets. C’est sous Patrice Talon que la femme est en train de retrouver la place qui doit être la sienne au Bénin. Avec méthode et détermination, le Chef de l’Etat affirme son engagement total à créer les conditions favorables aux femmes béninois pour leur épanouissement total. D’abord, pour lancer les grands chantiers, le Chef de l’Etat a doté l’Institut National pour la Promotion de la Femme (INPF) des armes nécessaires afin de renforcer son pouvoir. L’institution a été réformée pour mieux répondre aux préoccupations des femmes.  La priorité surtout était de prévenir les violences sexistes. En effet, créé en 2009, l’Institut National de la Femme a laissé sa place à l’Institut National pour la Promotion de la Femme. Il n’a pas su donner les résultats attendus. C’est pour cette raison que le Gouvernement a décidé de le réorganiser pour plus d’autonomie au niveau juridique et financier. Aujourd’hui, cette institution fonctionne à merveille. Autre mesure prise pour impacter positivement les femmes, le poste de Vice-présidente qu’occupe actuellement une femme, Mme Talata.

Récemment, des mesures de gratuité en faveur des filles en âge de scolarisation vont être renforcées au cours de l’année 2022-2023. Ceci, dans le cadre du Projet d’Autonomisation des femmes des dividendes Démographiques au Sahel (SWEED). Près de 40.000 élèves filles des collèges et lycées vont bénéficier des accompagnements. Des transferts monétaires conditionnels seront effectués, soit 450FCFA/ Jour sur 22 jours de cours et ceci durant les 9 mois de cours pour plus de 30.000 élèves filles de familles pauvres. Plus récent encore, c’est l’appui financier de la Banque mondiale qui a approuvé un financement le 16 décembre dernier un accord de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider le gouvernement du Bénin à renforcer l’autonomisation des femmes et des filles, élargir l’accès à une énergie fiable et durable et améliorer la gestion budgétaire et de la dette, ceci grâce au management l’offensive diplomatique du Président Patrice Talon. A tout ceci s’ajoute le programme de Microcrédit Alafia.

Aujourd’hui, les femmes peuvent bénéficier de 100.000FCFA puisque le programme a été réévalué. Bien d’autres mesures ont été prises en faveur de la gent féminine. Toutes ses actions orientées vers la femme ont suscité une véritable envie chez les béninoises vivant aux Etats-Unis. Elles pensaient pouvoir rencontrer le Chef de l’Etat lors de sa récente visite aux USA dans le cadre de la signature du compact MCC en faveur du Bénin et du Niger pour lui exprimer de vives voix leur ressentiment pour ses nombreuses actions de développement surtout dédiées à la promotion de la femme. Mais hélas ! L’agenda du Président de la République n’a pu arranger les choses. Réunies dans un creuset, ces femmes béninoises de souche ou Américaines par alliance sollicitent une rencontre avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon. Non seulement elles entendent le remercier pour ses œuvres mais surtout échanger avec lui sur ce qu’elles veulent apporter pour accompagner et soutenir la dynamique en cours. Selon elles, il est de bon ton que chaque Béninois et chaque Béninois soutienne ce qui se fait de plus noble actuellement au Bénin pour son développement.

A travers des projets et leurs relations avec des partenaires américains, elles attendent de rencontrer le Président Talon pour tracer les sillons. Etant donné que Patrice Talon compte sur tous les fils et toutes les filles, les compétences béninoises de la diaspora pour tirer le Bénin vers le haut, il va sans dire que leur préoccupation est bien fondée et que le Chef de l’Etat ne manquera de faire le geste utile pour échanger et discuter avec ces femmes sur les questions de développement.

Etienne YEMADJE (Coll)

Articles similaires