Pour des élections législatives libres, transparentes et inclusives : Le clergé béninois déjà à l’œuvre

 Pour des élections législatives libres, transparentes et inclusives : Le clergé béninois déjà à l’œuvre

Pour boucler la session ordinaire de l’année pastorale 2021-2022, la conférence épiscopale du Bénin a convié la classe politique à une journée de réflexion autour du thème :  » Législatives 2023 au Bénin, des élections libres transparentes et apaisées. Contribution de l’église », c’était dans la journée du vendredi 20 Mai 2022 au chant d’oiseaux de Cotonou.

L’objectif de cette journée de réflexion est d’anticiper sur les tensions post électorales. On se rappelle encore des évènements malheureux survenus les 1er et 2 Mai 2019 après les législatives de la même année où l’opposition a été écartée. Trois panels étaient retenus pour cette journée notamment : « Le bilan des législatives à l’ère du renouveau démocratique »,  « Le rôle et la responsabilité des partis politiques pour les législatives libres apaisées et transparentes », et « Le rôle et la responsabilité de la Cour Constitutionnelle, la HAAC, la CENA  pour les législatives libres transparentes et apaisées ».

« Les événements que nous avons vécu ces dernières années avec les violences, avec les discussions au niveau du pays n’ont pas du tout aidé à une vraie cohésion » a rappelé Monseigneur Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou avant d’indiquer que «  l’église veut contribuer à préparer notre pays à garder son unité, sa cohésion et son développement ». Pour lui, l’Eglise ne peut pas être à l’écart de tout ce jeu démocratique. C’est pourquoi dira-t-il qu’il urge de savoir « quelle est la part que l’Eglise peut apporter dans cette reconstruction de notre pays».

A noter que cette journée de réflexion a réuni les ténors de la mouvance présidentielle tels l’ancien ministre François Abiola du BR, l’honorable Gérald Agbénonchi de l’UP, Jacques Ayadji de Moele-Bénin, le chef de fil de l’opposition Paul Hounkpè, Éric Houndété du parti Les Démocrates. Étaient aussi présents les présidents d’institutions, Louis Vlavonou, président de l’Assemblée Nationale, Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle, l’ancienne Directrice de cabinet civil du président Kérékou, Célestine Zannou, les membres de la société civile.

Léopold GBEGAN

Articles similaires