Politique/Bénin: Franck Kpassassi dévoile son ralliement à la mouvance

 Politique/Bénin: Franck Kpassassi dévoile son ralliement à la mouvance

Sur l’émission “Zone Franche” de la télévision Canal 3 Bénin, de ce dimanche 17 avril 2021, Franck Kpassassi, le désormais ancien président du Pôle Unifié de la Jeunesse de l’Opposition (PUJO) a entretenu les téléspectateurs sur la philosophie de la gouvernance du président Talon. Pour le nouveau membre de l’Union Progressiste, les réalisations du chef de l’Etat prouvent qu’il est un homme de vison et mérite de poursuivre la dynamique pour les cinq ans à venir.

Franck Kpassassi est désormais membre de l’Union Progressiste, parti soutenant les actions du président Patrice Talon. Il l’a fait savoir sur le plateau de la télévision Canal 3 Bénin. Pour l’ancien président du Pôle Unifié de la Jeunesse de l’Opposition, plusieurs raisons sous tendent cette décision de rejoindre la mouvance présidentielle. “Depuis deux ans, j’ai pris du recul pour analyser la méthode de gouvernance Talon. Après cette introspection, le résultat a montré et prouvé qu’avec cette philosophie de gestion, le Bénin est désormais sur le chemin du développement”, a-t-il déclaré tout en ajoutant ” Les réalisations du Chef de l’Etat sont les preuves qu’il est véritablement un homme de vision et de planification. Il suffit de jeter un regard dans le secteur énergétique pour se rendre à l’évidence. Pour exemple, en 2016 le Bénin possède zéro mégawatt de taux de production énergétique mais en 2020, nous avons 180 mégawatts. Ce qui indique que nous avons un taux de production de 60%”.

C’est pourquoi il a martelé que sa nouvelle position n’est pas prise ex nihilo. “Mon départ de l’opposition est une évidence. Je soutiens l’évidence.  L’évidence est que le Bénin est entrain de réellement décoller.” Souligne-t-il.  La méthodologie de la gouvernance du  président Talon explique l’ingénieur en énergie renouvelable était incomprise au départ. “Car depuis 56 ans avant son arrivée au pouvoir, nous étions habitués à un style de gouvernance. C’est pourquoi il avait la mal compréhension au départ du mandat”.

Mieux il indique que la décision du chef de l’État d’être candidat lors de l’élection présidentielle de mai 2021 est la meilleure. ” Pour moi c’est une très bonne décision parce que rien n’interdit au président Talon de ne pas être candidat. Aussi faut-il le préciser, sa tournée de reddition de comptes dans les 77 communes qui lui a permis de toucher du doigt ses réalisations et voir ce qui doit être amélioré et surtout les échanges avec son peuple a fortement pesé selon mes analyses dans sa prise de décision”.

A la question de savoir pourquoi il a préféré être membre de l’Union Progressiste que de rejoindre le Bloc Républicain, l’ancien  acolyte de Bio Tchané lors de l’élection présidentielle de 1996 a affirmé que “L’UP est un parti qui récompense le militantisme. Je me retrouve en parfaite adéquation avec la philosophie de l’Union Progressiste”.

Par ailleurs en ce qui concerne le parrainage des candidats, il souligne que c’était le vœu de tous les acteurs par le passé. “Je me rappelle que dans le livre bleu publié en juillet 2012 par l’Union fait la Nation, parti opposant au régime du président Yayi, c’était bien écrit qu’il faut renforcer et densifier les conditions pour les candidats à l’élection présidentielle. La seule chose qui fait qu’aujourd’hui l’opposition n’est pas d’avis c’est parce qu’elle n’a pas de députés ni de maires”. “Mais il est important que l’opposition change de discours. Car elle ne propose rien de concret”

Pour conclure, l’homme se dit déjà prêt pour battre  campagne aux côtés du Chef de l’Etat. “Vu les réalisations du gouvernement,  moi je suis séduit par l’évidence, j’admire beaucoup la philosophie de gestion de Patrice Talon. Il peut compter sur moi pour rempiler. Je reste dans la dynamique que Patrice Talon sera le prochain Président de la République.”

Damien TOLOMISSI

Articles similaires