Open de Cotonou Senior 2021: Objectif atteint pour la ligue Atlantique‐Littoral de Karaté-Do

 Open de Cotonou Senior 2021: Objectif atteint pour la ligue Atlantique‐Littoral de Karaté-Do

Le Dojo Jéricho Karaté Association (JKA) a servi de cadre à la compétition de Karaté ‘’ Open de Cotonou Senior 2021 ‘’, une activité organisée par la ligue Atlantique‐Littoral de Karaté-Do avec le soutien de l’Association sport pour tous et la  Fédération Béninoise de Karaté-Do (FébéKa-Do). C’était le samedi 1er et dimanche 2 mai.

« Mettre à l’épreuve les athlètes des différents clubs affiliés à la FébéKa-Do », c’est l’objectif que s’est fixée la ligue Atlantique‐Littoral de Karaté-Do en organisant cette compétition qui a connu la participation d’une vingtaine d’athlètes. En effet, si au niveau des dames, les deux médailles d’or sont revenues à Fridole Tobossou en Kata et en Kumite, ce n’est pas le même scénario chez les hommes. Jospin Lokossou qui a terminé sur la plus haute marche du podium en Kata n’a  pas pu rééditer le même exploit en kumite. Puisque, c’est Aaron Tobossou, auteur d’une prestation remarquable qui a dominé les débats en s’adjugeant la médaille d’or. « C’est une fierté pour moi de participer à cette compétition et je suis satisfait  de mes résultats vus que j’ai pu arracher une médaille d’or » a-t-il confié.  

Se réjouissant du déroulement de cette compétition qui aura tenu toutes ses promesses, Éric Gbègbo président de la ligue Atlantique‐Littoral de Karaté-Do a remercié ses  partenaires. « L’organisation de cette compétition a été une réussite grâce à nos partenaires : l’Association sport pour tous et le commenté exécutif de la Fédération Béninoise de Karaté-Do, avec à sa tête le président Rock Quenum », a-t-il déclaré avant d’indiquer que malgré le bon niveau des athlètes, il reste encore des améliorations à effectuer sur le plan technique.  « Nous espérons voir mieux sur le plan technique les fois prochaines ».

Rock Quenum, président de la Fédération Béninoise de Karaté a félicité les organisateurs et les athlètes pour ce qui est du niveau de la compétition. « Je peux dire qu’il y a du mieux par rapport à ce qu’on a vu par le passé.  Mais dans le domaine du Kata, on ne peut jamais se satisfaire » a-t-il déclaré tout en exhortant les athlètes à ne pas végéter dans l’autosuffisance ou dans l’autosatisfaction « Vous devrez redoubler d’ardeurs pour les joutes à venir ».

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *