Michel Dussuyer : « J’avais dit qu’il fallait s’attendre à un match difficile »

 Michel Dussuyer : « J’avais dit qu’il fallait s’attendre à un match difficile »

Au terme du match Bénin- Lesotho (Victoire du Bénin 1-0) comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN Cameroun 2021, dans le groupe L, le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer a analysé la rencontre lors d’une conférence de presse animée par les médias officiers des deux sélections. Pour le technicien français, l’essentiel à retenir, ce sont les trois points. Lisez plutôt

Quelle est votre lecture de la rencontre ?

J’avais dit qu’il fallait s’attendre à un match difficile. Cette équipe du Lesotho voyage bien, prend des points à l’extérieur et concède peu de but. Ce qui est important dans une course de qualification, ce sont les trois points.  Après, je pense qu’on a fait une très bonne entame de match. On a déployé un peu de jeu. On s’est créé des occasions qu’on n’a pas su concrétiser. Il a fallu un exploit de Jodel pour nous faire passer devant. Après sur l’ensemble du match on n’a été un peu mis en danger. On n’a pas suffisamment été dangereux en seconde mi-temps avec beaucoup de déchets techniques. Physiquement on a souffert. Idem pour nos adversaires.

Êtes-vous satisfait de la prestation de Jodel Dossou, passeur décisif au Nigéria, buteur face à la Sierra Leone et c’est encore qui délivre les Ecureuils face aux Basotho ?

Jodel fait de très bonnes choses. Il progresse dans les derniers gestes et finit bien ses actions. Il l’a une nouvelle fois montré ce samedi. Sur la deuxième occasion, le gardien adverse fait une bonne intervention. Globalement, c’est un joueur qui franchit des paliers dans la sélection.

Que peut-on dire de la sortie de Sessi d’Almeida un peu cramé vers la fin de la rencontre? 

Je l’ai dit plus haut que les joueurs ont souffert physiquementdonc cela a été difficile pour tout un chacun d’eux. Sessi était vraiment fatigué, c’est pourquoi il a été remplacé.

Vous aviez procédé à quelques changements, Rodrigue Kossi n’a pas joué, est-ce un choix sportif ?

Non pas du tout. Les deux milieux ont été changés. C’est vraique Mattéo a fait un grand match mais physiquement il a été en difficulté. Ce n’est pas évident de venir jouer ici en Afrique dans la chaleur donc il faut qu’il s’acclimate aussi. Ce qui est à noter, il a fait de bonnes choses en première mi-temps. Maintenant il faut souligner que leurs remplaçants (Mama Séibou et Jérôme Bonou) ont apporté leur fraîcheur et leurdynamisme. Ce qui nous a soulagés au milieu du terrain. 

Que pensez-vous de la prestation de Yohan Roche et de Charbel Gomez qui a effectué son entrée ?

Yohan a eu quelques déchets dans les passes. Ce qui l’a mis un petit peu mal à l’aise. Ce n’est jamais évident de débuter sur un match officiel et international. C’est un joueur qui a des qualités qui vont nous faire avancer. Charbel a effectué une bonne entrée. Il a été dynamique et a su créer le danger. C’est ce qu’on attendait de lui en cette fin de match à savoir prendre de l’ascendance et de créer le danger.

Pourquoi Fabien Farnolle était absent ?

Il s’est blessé le vendredi 13 novembre dernier à l’entraînement. Il a des problèmes au niveau du cervical. Ce samedi, il est mobilisé. Il n’y a pas de danger c’est-à-dire pas de fracture. C’est un torticolis très fort et très douloureux. C’est la raison pour laquelle il n’était pas sur le banc.

Transcription : Damien TOLOMISSI

2 vues

Articles similaires

1 Commentaire

  • Super coach…

Les commentaires sont fermés.