Journée mondiale de la paix : Repsfeco Bénin préconise le maintien de la paix.

 Journée mondiale de la paix : Repsfeco Bénin préconise le maintien de la paix.

Paix

Célébré le 21 septembre de chaque année, la journée mondiale de la paix vise à promouvoir la paix dans le monde. C’est dans cette optique que la Présidente du Réseau Paix et Sécurité des femmes dans l’Espace CEDEAO au Bénin (Repsfeco Bénin), Blandine Yaya Sintondji a tenu à adresser un message aux Béninoises et Béninois dans le cadre de l’édition 2020.

Firmin KASSAGA

  Sous le thème : ‘’Façonnons la paix ensemble’’, l’édition 2020 de la journée mondiale de la paix (Jmp) bien que n’ayant pas connu de manifestations officielles a été marquée par le message adressé aux femmes et aux jeunes par Blandine Yaya Sintondji, présidente du Réseau paix et sécurité des femmes dans l’espace CEDEAO au Bénin. 

  « Quelque soi ce que nous sommes, nous devons travailler pour la promotion de la paix. Nous devons travailler pour la non-violence », a laissé entendre la présidente de Repsfeco Bénin au micro de Atlantic FM. Dans son intervention, elle n’a pas manqué de souligner le rôle des femmes et des jeunes dans le maintien de la paix en Afrique et dans le monde surtout en période électorale. Par la même occasion, elle a invité chacun à œuvrer pour la paix dans les pays qui connaitront ou qui connaissent déjà la période électorale.

  Pour ce qui est du Bénin, Blandine Sintondji n’a pas manqué de rappeler qu’en 2021, « Nous aurons une élection présidentielle et nous devons œuvrer où que nous soyons à la promotion de la paix et à la prévention des conflits car, les élections sont souvent sources de conflits. Nous invitons donc les femmes, les hommes et les jeunes à s’unir d’avantage et à promouvoir la paix dans notre pays avant, pendant et après la période électorale ». 

« Repsfeco Bénin continue ses activités de renforcement des capacités des femmes sur la résolution 13-25 qui prône la participation des femmes dans les processus de paix dans le monde. De même, nous continuons nos formations à l’endroit des jeunes sur la résolution 22-50 qui demande que les jeunes travaillent également pour le maintien de la paix », a martelé la présidente du Réseau avant de préciser que les principaux défis du Repsfeco Bénin est de poursuivre « les séances d’information, de sensibilisation et de renforcement des capacités des jeunes sur la non-violence et sur la promotion de la paix au Bénin, en Afrique et dans le monde ».

0 vues

Articles similaires