Faux-cils: La tendance dangereuse

 Faux-cils: La tendance dangereuse

Les faux-cils sont un accessoire de beauté qu’utilisent les femmes pour plaire. Mais attention, ils ne sont pas sans danger.

De plus en plus nombreuses sont ces femmes qui font recours aux faux-cils pour rehausser leur beauté ignorant souvent les impacts que cela peut avoir sur leur santé. « Les faux-cils sont avant tout très esthétiques. Ils sont un complément de pour le maquillage », affirme Laure. Comme elle, beaucoup pense que cette technique donne une certaine élégance aux yeux de la femme. 

 Installée confortablement chez un maquilleur, Nadège O. fait remarquer que « C’est la mode aujourd’hui », avant d’ajouter  « Je n’étais pas fan de cette pratique au début, mais après avoir essayé une fois, j’avoue avoir pris goût et toutes les deux semaines, je viens chez mon maquilleur pour les placer ».

On comprend donc que cette technique qui consiste à placer des cils longs et volumineux intéresse une bonne partie des femmes. Mais celles-ci ne sont pas seules. Bien des hommes les trouvent attrayants. C’est le cas de Gustave Annani, soudeur : « Les faux-cils rendent les femmes plus charmantes et attirantes. Particulièrement moi, j’aime bien voir les femmes qui les portent ».

Murielle A. pense-t-elle qu’en réalité, « C’est le manque de confiance en soi qui conduit les femmes à cette pratique », et fait savoir que « de jour en jour, nous constatons que la femme nourrit un désir ardent de plaire aux autres de par son physique ». Pour cette jeune dame, les hommes sont les premiers responsables de cette pratique observée chez les femmes aujourd’hui. « Ils attachent trop d’importance au physique au détriment du comportement », déplore-t-elle.

 « A cette allure, le naturel finira par ne plus exister car, de la dépigmentation, on est passé aux fausses fesses et seins y compris les faux cheveux et les faux ongles, etc. C’est vraiment triste », conclu Murielle. 

Tout comme elle, Marie-Elisée pense que cette pratique éloigne la femme du naturel qui la caractérise et trouve même que les produits utilisés pour placer ces faux-cils ont plus tard des impacts négatifs sur les yeux. Ce que pense aussi Murielle qui déclare « Je crois que ce ne serait pas sans conséquence pour les yeux ».

 Selon les résultats des travaux de recherches effectués par des chercheurs américains et publiés dans ‘’Journal of the Royal Sociéty Interface’’, « La longueur d’un cil doit correspondre à un tiers de la largeur de l’œil et cette dimension permet de réduire le flux d’air qui arrive sur la surface de l’œil en limitant la déshydratation et le dépôt de particule aériennes de l’ordre de 50% ». Dans un article publié en mars 2015 dans le magazine Top Santé, Apolline Henry fait savoir que « Les faux-cils sont plus longs que des cils naturels. Résultats, au lieu de réduire le flux d’air qui arrive sur la surface oculaire, ils ont plutôt tendance à l’augmenter. Conséquence, l’œil se retrouve déshydraté plus rapidement, et plus fréquemment agressé par des particules aérienne, ce qui peut conduire à des xérophtalmies (ou syndrome de l’œil sec). 

Firmin KASSAGA

8 vues

Articles similaires