Fait divers : Deux amoureux en spectacle

 Fait divers : Deux amoureux en spectacle

Ici il ne s’agit pas d’une fiction mais d’une histoire vraie et réelle. La mésentente entre deux amoureux qui s’est traduite en un fait divers.

Il sonnait 14h45 minutes environ dans un quartier de la ville de Cotonou non loin de la place de l’Etoile Rouge. Mme Y, l’air préoccupé sort d’un motel, les cheveux complètement défaits, la fermeture de la chemise à moitié fermée. Toute pressée, elle était à la recherche effrénée de taxi moto communément appelé  » Zémidjan « . Tellement touchée, elle parlait à la limite toute seule sans le savoir. Quelques minutes après, apparaît Mr X tout excité et complètement désemparé qui se lance à la recherche de dame Y.

Une course poursuite s’engage entre les deux amoureux. Mr X pratiquement en slip avec le cinquième membre droit comme un angle de 90° et bien raide, finit par arrêter sa très tendre bien-aimée devant une salle de jeux qui se trouvait à quelques mètres du lieu de la détente. Pris par l’excès d’envie de satisfaire sa libido, ce dernier n’a pas hésité a déclaré  au vu et au su de tous : « Pardon ma belle, tu ne peux pas partir. S’il te plaît, retournons à l’intérieur. Si on ne le fait pas, je suis mort ». Elle répondit : « Pour aujourd’hui non. Une autre fois sera la bonne ».

A cet instant, une foule immense composée des curieux s’est déjà amassée autour d’eux pour s’enquérir de ce qui se passe entre les deux acteurs du jour. Chose étonnante, de négociation en négociation, la médiation de certaines personnes qui ont pris fait et cause pour Mr X (qui fondait déjà en larmes) a fini par aboutir. Mme Y accepta enfin de retourner à la case de départ. Malheureusement notre regard s’est limité au seuil du portail de la maison de détente.

Chose à éviter

D’après nos enquêtes, les deux soi-disant amoureux ont passé quelques heures ensemble dans un bar. L’homme en a profité pour se doper avec des boissons énergisantes dans le but de réussir avec une très bonne mention cette partie de jambes en l’air. Un exercice de dopage qui a fini par le faire courir presque nu en pleine journée lorsque son accompagnatrice a décidé de ne pas le satisfaire.

Léopold GBEGAN

Articles similaires