Evasion de deux détenus à la prison civile de Missérété:18 militaires et policiers enfermés

 Evasion de deux détenus à la prison civile de Missérété:18 militaires et policiers enfermés

Suite à l’évasion de deux détenus de la prison civile de Missérété, des conséquences sont déjà visibles et des têtes tombent déjà.  A en croire le site Le Potentiel et rapporté par 24haubenin, 18 militaires et policiers ont été déférés à la prison civile de Missérété, mercredi 18 novembre 2020, aux environs d’une heure du matin. Les inculpés ont été mis sous mandat de dépôt dans le cadre de l’évasion de deux personnes de la prison de Missérété. Les mis en cause encourent une peine de prison allant de 6 mois à 3 ans. De même, le même site souligne qu’ils risquent d’être condamnés aussi au paiement d’une amende de 50.000 FCFA à 1.000.000 FCFA, selon les articles 421 et 422 du code pénal. Parmi ces inculpés, il y a l’ex-régisseur de la prison de Missérété, lieutenant de police Léandre Sèdaminou qui est poursuivi pour la même affaire. Il est en détention provisoire à la prison civile de Ouidah. Le régisseur de la prison de Porto-Novo l’a remplacé à la tête de la prison de Missérété, mercredi 18 novembre 2020. A noter que le procès des personnes poursuivies dans cette affaire sera ouvert bientôt.

Patrice ADJAHO

0 vues

Articles similaires