Cyclisme- Grand prix de Cotonou: Le Marocain Adil El Arbaoui remporte le trophée

 Cyclisme- Grand prix de Cotonou: Le Marocain Adil El Arbaoui remporte le trophée

La Fédération Béninoise de Cyclisme (FBC) a organisé, dimanche 8 mai 2022, le Grand prix de Cotonou au lendemain du 17è Tour cycliste international du Bénin. Ce Grand prix a été remporté par le Marocain Adil El Arbaoui.

L’édition 2022 du Grand prix de Cotonou a été remportée par le Marocain Adil El Arbaoui. Organisé par la Fédération béninoise de cyclisme  (FBC), ce Grand prix de Cotonou a connu la participation de tous les cyclistes qui ont pris part au 17è Tour cycliste international du Bénin.

Ce Grand prix a été couru sur un circuit de 104 km 400, soit 12 tours. Les coureurs sont partis du rond-point fin pavé Fidjrossè puis sont passés par le rond-point fin pavé Fidjrossè, le rond-point fin pavé Fidjrossè, la route des pêches, le premier feu après la station JNP avant de revenir au rond-point fin pavé Fidjrossè.

Le Marocain Adil El Arbaoui a bouclé les 12 tours en 2 heures 28 minutes 12 secondes avec une vitesse moyenne de 42,729 km/h. « Je suis très content. Je remercie tous mes coéquipiers qui ont travaillé avec moi pour que je gagne. C’est un tour classé UCI 2.2 et il y a eu beaucoup d’équipes. Ce qui a relevé le niveau. Je remercie les organisateurs », a confié Adil El Arbaoui après sa victoire. Il est suivi de l’Allemand Marcel Peschges et un autre Marocain, Achraf Ed-Doghmy.

Ce Grand Prix vient mettre fin à la fête de la petite reine qui a débuté depuis mardi 3 mai avec le Tour cycliste international du Bénin. Ce tour de cinq étapes a été remporté par l’Allemand, Marcel Peschges.

Des satisfactions

Luc Atrokpo, maire de Cotonou a estimé qu’avec le nombre de coureurs (77) et le public qu’il y a eu, montrent que Cotonou devient une plaque tournante du cyclisme. « Nous avons été émerveillés, heureux et nous devons tous nous approprier ce tour », a estimé le maire. Il a pris l’engagement que la mairie de Cotonou sera aux côtés du Tour du Bénin et du Grand prix de Cotonou lors des prochaines éditions. 

Pour sa part, le Ministre des Sport, Oswald Homéky a salué le président de la Fédération et tous les acteurs qui sont intervenus sur le Tour et le Grand prix. « Je sais bien combien c’est difficile de conduire cette entreprise. L’année prochaine sera encore plus simple pour vous », a fait savoir le patron des sports béninois. Pour lui, « on peut dire avec fierté que le cyclisme béninois va de mieux en mieux ». Il pense que le Tour cycliste et le Grand prix ont été organisés avec un niveau qui est satisfaisant.

Romuald Hazoumè, président de la Fédération Béninoise de Cyclisme est exprimé aussi ces sentiments de satisfaction et de mission accomplie par rapport au déroulement de Grand Prix et surtout du Tour du Bénin version ‘’UCI’’. Il a indiqué que l’année prochaine, il faut que le Bénin postule à nouveau pour que le Tour soit inscrit au calendrier de l’UCI. Car, il faut à chaque fois payer et avoir beaucoup de moyens de pouvoir inviter autant d’équipes. Pour cette édition, il y a eu 30 équipes avec un budget insignifiant. Il indique que si l’année prochaine, s’il n’a pas de financement, il ne va pas organiser le tour.

Au niveau sportif, le président Hazoumè explique que les coureurs béninois ont été absolument formidables. « Parce que nous avons une équipe jeune, une équipe qui n’est pas encore expérimentée une équipe U23 », argumente-il.

D. TOLOMISSI

Articles similaires