Culture de la paix au Bénin: Plusieurs personnalités élevées au rang d’Ambassadeurs de la paix

 Culture de la paix au Bénin: Plusieurs personnalités élevées au rang d’Ambassadeurs de la paix

Samedi 13 mars 2021 s’est déroulée dans la salle de conférence de la mairie d’Abomey-Calavi, la cérémonie de remise des trompées Albert Tévoédjrè des ouvriers de la paix et leurs investitures au rang d’Ambassadeurs de paix. Cette initiative de la Fondation Jeunes de Cœur vise à honorer les acteurs de la paix au Bénin et dans le monde et à cultiver cette paix.

Promouvoir et cultiver la paix au Bénin, en Afrique et dans le monde, c’est l’objectif que s’est assignée la Fondation Jeunes de cœur qui a organisé le week-end dernier dans les locaux de la mairie d’Abomey-Calavi la cérémonie de remise de trophées et d’installation des messagers de la paix.

 Au total, dix autorités politico-administratives, culturels et aussi sanitaires ont été élevées au rang d’Ambassadeurs universels plénipotentiaires et itinérants de la paix, par la Fondation Jeunes de Cœur présidé par Marius Medo. Au nombre de ces messagers de la paix, figurent des personnalités telles : l’honorable Yacoubou Malehossou, Antoine Wanou et Désiré Ahlehoun tous deux anciens chefs d’arrondissement de Ganvié, Alain Vigan promoteur culturel et producteur d’artistes, Dah Adikpankon Glèlè guide spirituel thérapeute, Franck Houessou et bien d’autres.

« Ces nouveaux Ambassadeurs de la paix seront le porte flambeau et portes paroles de la fondation pour ce qui est des évènements qui de paix. Ils auront pour mission de ‘’ défendre les couleurs de la paix dans le monde’’ comme ils le font déjà car sans la paix, nous ne pouvons rien faire », a fait savoir le président de la Fondation Jeunes de Cœur,  Marius Medo.

Heureux de la distinction qui lui a été faite, Franck Houessou n’a pas manqué de rappeler ce qui est le devoir de tous pour le maintien de la paix au Bénin et dans le monde « Nous avons le devoir et l’obligation de cultiver la paix au quotidien. Il est important de savoir qu’il ne s’agit juste pas de mettre fin à des conflits pour œuvrer pour la paix, le soutien apporté à son prochain est aussi un acte qui favorise la paix et la cohésion », a-t-il déclaré avant d’ajouter « Particulièrement, ceux qui me connaissent ont une idée de mon engagement pour la paix. Je suis donc très ému par rapport à cette distinction mais elle vient m’encourager dans cette lutte permanente ».

Cette cérémonie honorifique a aussi permis aux organisateurs de primer les vainqueurs du concours pour la culture de la paix Tatop2021 qui a par la même occasion élevé les récipiendaires au rang d’Ambassadeurs universels de la paix. « C’est pour moi une très grande joie d’être distinguée Ambassadrice de la paix. J’aime la paix et comme le l’ai notifié lors du concours ‘’la paix est l’ensemble des bonnes actions de tout un chacun de nous’’, nous devons mener autant que possibles des actions qui résoudront les problèmes et installeront la paix dans le monde. Je vais toujours défendre cela durant toute  ma vie », a déclaré la lauréate du premier prix du concours Tatop2021 Ruth Hounga.

Les Ambassadeurs ainsi installés ont  invité le peuple béninois à consolider cette paix qui la caractérise et à la prière en cette période électorale. 

Firmin KASSAGA

25 vues

Articles similaires

1 Commentaire

  • Excellente rédaction

Les commentaires sont fermés.