Clôture de la 3ème/ édition du Salon international du vin : Objectif atteint pour Dorcas Togbenon

 Clôture de la 3ème/ édition du Salon international du vin : Objectif atteint pour Dorcas Togbenon

Le Salon international du vin (Siv) a eu lieu du 10 au 12 décembre 2021.C’était une apothéose exceptionnelle à la Cave le vainqueur. La satisfaction était du côté de la promotrice Dorcas Carmelle Codjia Togbenon qui a tenu en haleine les vinophiles et œnophiles.

Evènement sélectif, le Siv a pour objectif de faire connaître les meilleurs vignerons, châteaux, domaines, maisons, familles de vin, les différentes régions de production de vin et leur cépage, ainsi que les meilleures cartes et caves à vin. A travers cette 3e édition, le Siv reste fidèle à sa mission d’apporter les éléments d’information requis pour contribuer au renforcement de la culture du vin chez les vinophiles et œnophiles.

Placée sous le thème, «le bon vin nourrit le cœur», il a été question durant ces trois jours, d’une exposition-Vente en cave, dégustation, promotion, séance de coaching, rencontre B2B, diverses thématiques et communications, projections, distinctions, show, live sur Facebook etc.

«Chaque année, une nouvelle innovation. Nous souhaitons à chacun de vivre ces moments, et d’apprendre davantage», dira la promotrice Dorcas Carmelle Codjia Togbenon. A l’en croire, le Siv va être pérennisé. Selon ses dires, l’expertise ne s’invente pas, elle se gagne au cours du parcours. «Nous avons gagné une fois encore», dit-elle avant d’inviter chacun à consommer désormais du bon vin et pour cela, il faut voir les cavistes professionnels.

«C’est un réel plaisir de recevoir autant de monde et des promoteurs de cave à vin. C’est une belle histoire depuis que Dorcas a demandé de l’accompagner dans cette initiative», a laissé entendre la promotrice de la cave à vin, « le Vainqueur », Nelly Salah. «Pour chaque édition, Dorcas innove et ces innovations sont particulières. Que ce salon soit pérenne. Qu’on ne s’arrête pas à cette édition », a-t-elle souhaité. Désormais, le regard est tourné vers la 4e édition avec d’autres innovations.  

 Patrice ADJAHO

Articles similaires