Championnat national de triathlon : Assah et Manner donnent plus de détails

 Championnat national de triathlon : Assah et Manner donnent plus de détails

Au Bénin depuis quelques jours, Gabe Manner de l’ONG américaine CSR et le président de de la Fédération Béninoise de Triathlon (FBT), Richard Assah ont conjointement animé une conférence de presse ce dimanche 12 septembre 2021. Au menu, les préparatifs du championnat national de triathlon qui se tiendra en décembre prochain à la plage El Dorado d’Akpakpa. 

Partenaire privilégié de la Fédération Béninoise de Triathlon, Gabe Manner est venu non seulement les bras chargés de deux vélos de compétions et d’importants accessoires pour les meilleurs triathlètes sortis des récentes compétitions organisée par l’instance béninoise à l’intérieur du pays mais également apporter son expertise pour la promotion et le développement de cette discipline. Dans ce cadre figure en ligne de mire la tenue du championnat national de Triathlon de décembre 2021. « Depuis mon arrivée, on a commencé par vérifier le circuit du site (El Doardo) qui va abriter le championnat national. Logistiquement les conditions ont respecté nos exigences. Nous croyons que tout est fin prêt pour que tout se déroule bien », a-t-il déclaré. A l’entendre les difficultés sont liées aux matériels dont disposent les athlètes et l’accompagnement des structures locales. « Nous espérons le soutien des structures locales pour nous aider à relever le défi financier. Bien vrai que nous avons un budget pour le déroulement de l’événement mais des apports de ces partenaires locaux sont primordiaux pour la pérennisation des activités de la fédération », a-t-il laissé entendre. Très heureux, Richard Assah, président de la Fédération Béninoise de Triathlon n’a pas caché sa satisfaction de la présence effective de Gabe Manner à ses côtés. « Je le remercie au nom des autres membres de la FBT de son soutien  sans faille. Il s’est rendu disponible pour nous évaluer et nous permettre de bien préparer et organiser le championnat national », a-t-il indiqué tout en précisant « Il nous revient de se rassurer que les athlètes inscrits peuvent tenir le coup. Mais sans bien se préparer, aucun athlète ne peut donner le meilleur de lui-même pour être au top.  C’est pourquoi, nous invitons les partenaires à nous accompagner pour la réussite ce premier acte qu’est celui de l’expérimentation.»

A noter que sont attendus pour la phase nationale du championnat, 10 athlètes au niveau du half triathlon et 25 au niveau du standard triathlon.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *