Rencontre gouvernement-syndicats: La rentrée académique 2021-2022 au menu

 Rencontre gouvernement-syndicats: La rentrée académique 2021-2022 au menu

Dans le cadre de la première session de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives au titre de l’année 2021, membres du gouvernement et membres des confédérations syndicales ont ténu une séance de travail, vendredi 10 septembre 2021 à l’Infosec de Cotonou. Au terme de cette première séance, les représentations des Centrales et Confédérations syndicales ont été rassurés de la tenue dans de bonnes conditions de la rentrée scolaire et universitaire au titre de l’année 2021-2022.

Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour. Les diligences effectuées dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2021-2022, examen des doléances des travailleurs reçues à l’occasion de la fête des travailleurs du 1er mai 2021, et questions divers. Mais un seul a été débattu notamment les diligences effectuées dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2021-2022. Pour la  Ministre du Travail et de la fonction publique Adidjatou Mathys toutes les dispositions ont été prises pour une bonne rentrée. «(…) Les ressources financières ont été mises en place. Qu’il s’agisse des subventions, des primes de rentrée, tout a été libéré», a-t-elle confié. Elle a laissé entendre les infrastructures socio-éducatives ont connu de réhabilitation sur toute l’étendue du territoire national même si quelques problèmes restent tout de même à régler avant le démarrage des cours. En cette période de la pandémie de la Covid-19, la question a été au centre des échanges et des mesures ont été prises à cet effet. Ainsi, il est fait obligation aux enseignants de se faire vacciner et le respect des gestes barrières doit se poursuivre notamment la distanciation entre apprenants puis entre élèves et enseignants. De même, pendant la récréation, il doit y avoir une organisation de manière à ce que les apprenants ne sortent pas au même moment.

Au cours de cette séance, la question liée au report a été abordée. «On ne peut arrêter le cours de la vie à cause de cette maladie. On a déjà perdu beaucoup de temps. Il est question aujourd’hui d’évoluer étant donné que des mesures ont été prises pour limiter la propagation du virus», a laissé entendre la Ministre Adidjatou Mathys, confirmant la rentrée des classes pour le  20 septembre prochain. Notons que la rencontre a connu la  présence des ministres Abdoulaye Bio Tchané, Salimane Karimou, Yves Kouaro Chabi, Eléonore Yayi, Benjamin Hounkpatin Adidjatou Mathys, du directeur de cabinet du ministère des Finances et des secrétaires généraux de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré et de la Csa-Bénin, Anselme Amoussou.

Patrice ADJAHO

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *