Championnat d’Afrique des Clubs Vainqueurs de Coupe de handball : Flowers-CNSS face à un grand défi

 Championnat d’Afrique des Clubs Vainqueurs de Coupe de handball : Flowers-CNSS face à un grand défi

Après avoir remporté tous les titres sur le plan local, Aimé Sebio et Flowers-CNSS devront y relever un fameux défi lors du 38e championnat d’Afrique des Clubs Vainqueurs de Coupe de handball qui se déroulera du 10 au 19 mai à Niamey au Niger. Il s’agit de se qualifier non seulement pour le second tour mais également titiller le carré d’as.

Le champion en titre du Bénin de ces dernières années renoue désormais avec les compétitions africaines. Si lors de sa participation en 2015, Flowers-CNSS a effectué un bon parcours en phase de groupes (Victoire 33-25 contre Jeunesse Sportive de Mouila du Gabon; Victoire contre Diables Noirs du Congo 31-26 et un troisième succès contre Scorpions de la RD Congo 41-25. Nul 25-25 contre les Forces Armées et de Police du Cameroun. Défaite 30-17 contre le champion en titre, l’Espérance de Tunis) avant d’être éliminé en quarts de finale  par le Stade Mandji du Gabon (25-32), le coach Aimé Sebio et son staff sont  bien conscients que la tâche ne sera pas facile pour eux afin d’écrire une belle page d’histoire de la révolution du handball béninois lors de cette 38e édition du championnat d’Afrique des Clubs Vainqueurs de Coupe. C’est pourquoi le technicien béninois sous la supervision du Directeur Technique National, Docteur Basile Nouatin, entend procéder pas à pas en joignant le bon et le beau pour tenir le pari. «Notre objectif, c’est  de sortir de la phase de poules. Mais au même moment, nous devrons faire preuve de combativité sur le terrain tout en sachant négocier chaque rencontre», a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Même si physiquement, techniquement et tactiquement, nous avons fait l’essentiel lors de notre préparation, il faut savoir que les joueurs sont pour la plupart à leur première participation. Ce qui dénote que nous devrons être très organisés en attaque et très attentifs et rigoureux en défense».

La CNSS, la force du changement qualitatif du club

Avec la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, Flowers rêve désormais grand. Pour preuve, le président de l’Association Sportive de la CNSS, Bachir Aboudou et son équipe sont les grands artisans de cette révolution qualitative et quantitative qui s’opère au sein du  champion en titre du Bénin. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les fiches de paiement des joueurs et du staff pour se rendre compte que Flowers a de quoi dans quelques années titillé certains clubs sur le continent. « Nous sommes vraiment heureux de finaliser cette opération, qui confirme notre volonté de nous investir à long terme dans cette équipe et pour faire des deux équipes (Dames et Hommes) de Flowers une des plus grandes  du continent dans les années à venir », avait  déclaré le président Bachir Aboudou en indiquant que « Le handball béninois en a besoin surtout avec le travail qu’abat le gouvernement à travers le Ministère des sports pour révéler davantage le Bénin dans toutes les disciplines sportives ».

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *