Célébration de la fête du Vodoun à Pahou : Gabriel Gnanga joint l’acte à la parole

 Célébration de la fête du Vodoun à Pahou : Gabriel Gnanga joint l’acte à la parole

La fête nationale du Vodoun a eu lieu le lundi 10 janvier 2022 sur toute l’étendue du territoire national. Dans ce cadre, la population de Kpodovié dans l’arrondissement de Pahou a aussi célébré ses vodoun à travers les parades des Zangbéto et des Egoungoun. Une première à Kpodovié grâce au leader du parti Bloc Républicain, Gabriel Gnanga.  

La population de Kpodovié n’est pas restée en marge des festivités de la fête du 10 janvier au Bénin. Grâce à Gabriel Gnanga, jeune opérateur économique, et leader du parti Bloc Républicain, la fête  a eu lieu à Kpodovié pour la première fois. Et sages de cette localité, prêtes des différentes divinités, hommes, femmes et enfants ont honoré de leur présence pour marquer les manifestations. Les différentes parades des Zangbéto et des Egoungoun n’ont laissé indifférents les personnalités présentes à la manifestation. Le spectacle offert par les Zangbéto montre les vraies valeurs de la culture béninoise. Surtout que la célébration de la fête de vodoun 2022 coïncide  avec le retour des objets royaux. «Nous voulons montrer à la population de Kpodovié que c’est une réalité le retour des objets royaux. (…) Nous remercions le Chef de l’Etat qui a ramené ces objets royaux. C’est une fierté», a avancé David Zoutougou, président Fan Club Patrice Talon qui dit être ravi du déroulement de la manifestation. «(…) Nous représentons le président d’honneur Lionel Talon pour soutenir notre frère Gabriel Gnanga qui se bat beaucoup pour la jeunesse et pour la valorisation de notre culture», a ajouté Moussa Kolawolé, représentant de Lionel Talon.

Gabriel Gnanga, leader du parti politique Br, a remercié le Chef d’Etat Patrice Talon qui, selon ses dires est un homme de parole. «Quand il le dit, il le fait. Le retour des objets royaux est une preuve», avance-t-il. «Nous avons décidé d’organiser cette manifestation pour montrer aux gens ce qu’on appelle la culture mais aussi pour communier avec la population de Kpodovié», a indiqué Gabriel Gnanga avant de rassurer de la pérennisation de la fête du 10 janvier à Kpodovié. «Les gens ont beaucoup apprécié. Ils disent même que c’est la première fois où une telle chose s’organise à Pahou. Et quand vous faites quelque chose de bien, ce sont les gens qui en témoignent. Donc, il faudrait que ça soit continuel. L’année prochaine, on va essayer de voir avec les ténors pour rééditer l’espoir», a-t-il laissé entendre.

Patrice ADJAHO

Articles similaires

1 Commentaire

  • Que c’est bien. Mais cela ces fêté a kpodovi et akpodovié merci.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *