Affaire dite  »39 hectares » dans la commune d’Abomey-Calavi: Le verdict de la CRIET repoussé

 Affaire dite  »39 hectares » dans la commune d’Abomey-Calavi: Le verdict de la CRIET repoussé

Les prévenus dans le dossier de bradage de parcelles dans la commune d’Abomey-Calavi doivent encore attendre quelques jours avant d’être fixés sur leur sort. Ouvert mardi 13 juillet 2021 à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET), le procès des accusés dans cette affaire vient de connaître un nouveau report. Ceci, après plusieurs heures de comparution des personnes impliquées.

C’était une journée marathon pour les personnes citées dans l’affaire dite  » 39 hectares » dans la commune d’Abomey- Calavi. Appelés à comparaître devant les juges de la CRIET, le préfet du département de l’Atlantique Jean Claude Codjia, l’ex- ministre en charge de la décentralisation Barnabé Dassigli et les personnes en prison dans le dossier dont l’ancien maire Georges Bada ont tous répondu présents. A tour de rôle, les personnes citées sont passées au prétoire pour leur déposition. Devant les juges de la CRIET, l’actuel préfet du département de l’Atlantique dit n’avoir exécuté que les décisions de son responsable hiérarchique (ndlr l’ex-ministre de la décentralisation Barnabé Dassigli) à  l’époque des faits. A la barre, l’ancien ministre en charge de la gouvernance locale fait savoir que l’instruction donnée à l’actuel préfet Jean Claude Codjia fait suite à une décision de l’ex- préfet Épiphane Quenum et de son prédécesseur à ce portefeuille ministériel Véronique Brun Hachémè. Aussi- l’ex- maire de la commune d’Abomey-Calavi et ses co-détenus dans le dossier ont-ils déposé durant cette deuxième journée du procès. Après leur défilé devant les magistrats de la juridiction spéciale, il a été décidé du report du procès. L’audience est donc prévue pour reprendre le 27 juillet prochain où de nouvelles personnes  pourraient être auditionnées.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires