2e édition du tournoi de football Crpj : As Léopard Soulève le géant trophée

 2e édition du tournoi de football Crpj : As Léopard Soulève le géant trophée

Elle se conjugue déjà au passé dans le calendrier mais restera gravée dans les cœurs des supporters de l’équipe de Djèrègbé. La 2e édition du Tournoi Cercle de réflexion pour la promotion et de jeunesse (Crpj) qui a connu son épilogue le dimanche 07 juillet 2022 sera inoubliable en termes d’éclat. La finale de cette compétition, organisée par Maurice Sourou Ahouansou, a opposé As Léopold et Djèrègbé avec une issue indécise jusqu’à la fin sous le regard très admiratif du directeur départemental des sports de l’Ouémé Félicien Hounkanrin.

Le terrain synthétique de Cifas/Côté Zongo était archi-comble. Le ballet offert autour du terrain par les supporters de chaque équipe répondait au récital technique proposé par les joueurs sur l’aire de jeu. Malgré les multiples occasions créées de part et d’autres, aucune équipe n’a pu faire trembler les filets pendant les 90 minutes. Même réduite à 10, l’équipe les Léopards a su contenir toutes les velléités de Djèrègbé et la contraindre au coup du sort; La fatidique épreuve des nerfs. Aux tirs au but, le mano à mano s’est poursuivi. Si Djèrègbé s’est mis en difficulté en manquant son 2e tir, le nº15 des Léopards remet en selle les Bleu-ciel en voyant sa puissante frappe plein axe arrêtée par Anael Pickford, le gardien de l’As Léopard. Démoralisé, le 6e tireur de Djèrègbé envoie son ballon hors de la cage à la grande satisfaction de l’équipe adverse. As Léopard gagne ainsi aux tirs au but la 2e édition du tournoi (Crpj).

Les impressions

« Ma joie est trop grande. Vraiment !! C’est la première fois que je gagne un trophée » s’éclate Anael, gardien et capitaine de l’As Léopard. Une humeur gaie qui contraste avec celle de son adversaire, visiblement abattu. « Je suis vraiment déçu par le résultat de cet après-midi. Nous avions  promis la coupe à nos supporters mais on n’a pas pu le faire. Vraiment c’est une déception » confesse le capitaine de Djèrègbé, un peu dépité.

Venu assister au match, le directeur départemental des sports de l’Ouémé a pris son pied. « J’avoue que mes sentiments sont des plus heureux. Une 2e édition avec autant de monde et autant de qualités sur le terrain avec une parfaite organisation. Cela montre combien de fois le promoteur et son équipe ont du goût, de la volonté d’apporter un plus au sport béninois, surtout le football » a déclaré Félicien Hounkanrin. « Je vais saluer le fair-play qui a prévalu tout au long de la compétition et revenir sur un fait. Des gens comme Maurice Sourou Ahouansou n’ont pas nécessairement accédé à un poste politique mais qui ont une bonne volonté. C’est cette bonne volonté là qu’il faut encourager et soutenir. Moi j’ai fait personnellement le déplacement pour venir l’accompagner » relève Bio Pascal Gadji, conseiller communal de Sèmè Podji. Le promoteur quant-à-lui rend grâce à l’Éternel « Le tournoi s’est bien déroulé. C’est une grande joie qui m’anime. Et je ne peux que remercier le Dieu Tout-puissant pour tout ce qu’il me fait et ce qu’il fait à la commune de Sèmè Podji. C’est la 2e édition et toute première sur une grande dimension. Je vois déjà la 3e édition comme une réussite. C’est pour cela que je demande que le Seigneur nous bénisse afin que les années à venir nous puissions mieux faire » plaide Maurice Sourou Ahouansou, coordonnateur du Cercle de réflexion pour la promotion de la jeunesse (Crpj) et promoteur du tournoi.

Il faut noter que le vainqueur, a empoché, en plus tu trophée et le jeu de maillots, 250.000 FCFA. Le finaliste encaisse 150.000 FCFA+ jeu de maillots. Les meilleurs joueurs et gardiens sont aussi récompensés. Avant la finale, les karatékas du Ceg Ekpè, sous le contrôle du maître Séverin Assogba, ont présenté un tableau de kata.

Bachir ISSA

Articles similaires