1ère édition du FIPAT : C’est parti pour cinq jours de célébration du pagne tissé

 1ère édition du FIPAT : C’est parti pour cinq jours de célébration du pagne tissé

Mercredi 19 octobre 2022, le Festival International du Pagne Tissé (FIPAT) a été officiellement lancé. C’était dans la salle Toffa de l’hôtel Azalaï de Cotonou. Ceci devant les différents stylistes venus un peu partout de l’Afrique de l’Ouest, les acteurs du monde du pagne tissé au Bénin et le représentant du Ministre de l’industrie et du commerce. 

Durant cinq jours, le pagne tissé (Kanvo) sera célébré de la plus belle des manières à Cotonou. C’est un événement initié pour valoriser le  »kanvo », un produit typiquement made in Afrique et plus précisément du Bénin. C’est un festival qui entre en étroite ligne avec le consommons local que les pays de la zone Uemoa célèbre ce mois d’octobre. C’est une cérémonie officielle riche en couleurs avec des activités bien concoctées pour la circonstance. De la coupure du ruban du village du FIPAT en passant par la visite des stands, du cocktail, sans oublier les jeux ludiques et animations DJ sont les plats de résistance de ce premier jour de la célébration du pagne tissé. 


Le délégué à l’organisation de l’événement est revenu sur les réels motifs de l’organisation d’un tel festival. «Nous avons constaté que nos tisserands tissent de très beau tissu, mais malheureusement, ce n’est pas assez mis en valeur comme cela se doit. Pour nous, c’est très important de mettre en valeur ce pagne tissé qui pendant longtemps est resté tenu 100% traditionnelle. Nous sommes dits qu’il faut le sortir de cette ombre pour le mettre à la lumière. Pendant, longtemps nous avons participé à des événements partout dans le monde et comme je le dis souvent quand on voit un tissu, on s’est toute suite là où le créateur vient. On a plus besoin de présenter le créateur avant qu’on le reconnait. Mais nous les créateurs du Bénin, on est obligé de nous présenter d’abord. Ce sont ces choses que nous voulons corriger», a fait savoir Charlemagne Amoussou, promoteur de la marque Lolo Andoche. Une initiative saluée à sa juste valeur par le représentant du Ministre de l’industrie et du commerce présent lors de cette cérémonie officielle d’ouverture. «Je salue l’initiative prise par l’Association du développement du textile locale d’organiser cette première édition et y accorde tout mon soutien pour sa réussite. Cet événement qui réunit un parterre d’artisans de stylistes nationaux et régionaux qui travaillent sur le pagne tissé vient à point nommé. En effet, le festival international du pays Tissé se déroule au cours du mois d’octobre décrété mois du consommons local au sein des pays membres de l’UEMOA», a déclaré Euloge Sacramento. Il a indiqué que la célébration du mois du consommons local vise essentiellement à inciter tous les compatriotes à adopter un nouveau mode vestimentaire et alimentaire en intensifiant la consommation de nos produits locaux. Il ajouté qu’il est important de souligner que le textile est un habillement qui est réalisé à partir du coton travaillé et qu’il a de la valeur ajoutée, soutenu par la volonté manifeste du gouvernement à diversifier l’économie nationale.Les activités entrant dans le cadre de cette première édition du FIPAT va se poursuivre demain avec un Talk Show à la CCI-Benin sur le thème : Le Kanvo, levier de développement et d’émancipation.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires