Sur le trône du Rap béninois: Blaaz célébré

 Sur le trône du Rap béninois: Blaaz célébré

Dans une publication sur sa page Facebook dans la soirée du samedi 24 juillet 2021, l’artiste béninois, Blaaz avait annoncé un méga concert qu’il animerait avec plusieurs belles voix de la musique tant béninoise qu’africaine. Chose promise, chose due. Contre les vents de la pandémie du siècle et les marrées des attaques puis de l’annonce d’un autre concert finalement reporté, le roi de la Street a tenu parole, ce samedi 18 décembre 2021. Des milliers de fans satisfaits.

En effet, les projecteurs étaient braqués sur les installations du Canal Olympia de Cotonou dans le cadre du géant concert de la star Blaaz. Nombreux étaient-ils, fans, sympathisants, autorités à divers niveaux à répondre favorablement à l’appel du Roi de la Street. Mr Blaaz a marqué fortement son retour au bercail après avoir passé un long moment dans le lit d’hôpital du côté de l’hexagone. De façon spéciale, plusieurs personnes résidant hors des frontières béninoises, des quatre coins du monde, ont effectué le déplacement. Comme Mr Blaaz le chantait, « Il y aura du sang sur la piste », un titre qui l’a mieux révélé au public béninois mais également qui forçait l’admiration. Ce fût bien au-delà lors de cet ultime concert.

Incontournable et incontestable, Blaaz a été et fait toujours l’unanimité dans les cœurs. De l’électricité en l’air, du feu, il y en avait. Tout a été au rendez-vous. C’était le concert de l’année. 01h 10min, ce dimanche 19 octobre 2021, la légende comme beaucoup de personnes aiment si bien l’appeler affectueusement, faisait son apparition sur le podium. Ceci après diverses prestations d’une panoplie d’artistes invités pour la circonstance avec à la clé une playlist haut niveau. La bonne ambiance, de la bonne humeur partagée, c’était une soirée de rêve, elle était si riche en couleurs.
Les installations du Canal Olympia n’ont même pas suffi pour contenir le public. Aussi, pas d’incident. En gros, un événement historique, bien réussi. Il restera, à jamais, graver, aussi bien, dans les cœurs des Béninois que dans les annales de la musique béninoise.

Habib Gannon (Stag)

Articles similaires