Séminaire international de Karaté:L’Ong Shotokan Karaté Ryu outille une trentaine de pratiquants

 Séminaire international de Karaté:L’Ong Shotokan Karaté Ryu outille une trentaine de pratiquants

L’hôtel Farafina de Grand-Popo a servi de cadre, du 02 au 06 décembre 2020 au Séminaire international de Karaté. Pendant quatre jours, 35 participants venus d’horizon divers (Togo, Bénin et Nigeria) ont été outillés. Une activité organisée par l’Ong Shotokan Karaté Ryu (S.K.R) avec l’implication du Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sports et de loisirs (Fndajsl).

Se réapproprier les bases fondamentales de l’enseignement de notre école la Shotokan Karaté International Fédération dont la S.K.R est devenue la représentante officielle au Bénin depuis 2017 ; s’ouvrir aux méthodes nouvelles de gouvernance associative (gestion administrative,  gestion des ressources,  gestion des finances) et s’approprier et enseigner les nouvelles  aptitudes communicationnelles à tous les instructeurs de notre organisation. Tels sont les objectifs de ce séminaire de formation qui aura permis de transmettre la passion de l’art aux instructeurs à travers la phase pratique en vue d’harmoniser et d’uniformiser l’enseignement de l’école de karaté S.K.R, l’acquisition des principes de bonne gouvernance associative et le développement personnel.

«Tous ces enseignements que nous avons retenus comme points focaux ont permis d’appliquer les aptitudes des gens là-dessus  pour qu’au retour, ils puisent sortir quelque chose de positif», dira le président de Shotokan Karate Ryu, Thierry Sossouvè. A l’en croire, c’est un séminaire qui permettra de fédérer les énergies au niveau des instructeurs et de les apprêter pour aborder l’année 2021 en beauté et permettra aux instructeurs de prendre également connaissance des nouvelles méthodes communicatives à la pratique des arts martiaux. «C’est en cela que nous avons mis en place ce programme qui va être pérennisé», a-t-il rassuré avant de remercier le Fndajsl. «Il n’a pas lésiné sur les moyens pour nous soutenir. C’est grâce à ça que cette activité a eu lieu», a conclu le président Thierry Sossouvè.

A la fin du séminaire, la satisfaction des participants s’est manifestée par la demande du besoin de pérenniser cette initiative louable qui a été très bien pensée par les organisateurs ayant à leur tête Thierry Sossouve, président du S.K.R (Ceinture Noire, 4ème Dan du Japon).

Hamadou DANDAO

27 vues

Articles similaires