Retrait des actes de naissance des nouveau-nés : Les citoyens de Parakou souffrent le martyre

 Retrait des actes de naissance des nouveau-nés : Les citoyens de Parakou souffrent le martyre

Les populations de la ville de Parakou éprouvent d’énormes difficultés pour entrer en possession des actes de naissance de leurs enfants nouvellement venus au monde. Pour cause, la lenteur du service de l’ANIP dans cette municipalité du Bénin est pointée du doigt.

Se faire délivrer l’acte de naissance d’un nouveau-né dans la cité des Kobourou relève depuis quelques jours d’un véritable casse-tête chinois pour les citoyens. En effet, la nouvelle procédure pour se procurer le précieux sésame conformément à loi n°2015- 08 du 08 décembre 2015 portant code de l’enfant en République du Bénin a toujours les plombs dans l’aile dans cette commune du département du Borgou.

 Selon les témoignages recueillis par nos confrères de www.daabaarou.com, les citoyens sont soumis à des vas et viens interminables entre leurs maisons et l’agence de l’ANIP dans la ville sans gain de cause. Et ce, malgré le respect de la procédure normale. C’est le cas du sieur Pascal B. qui ne sait plus à quel saint se vouer pour avoir l’acte de naissance de son nouveau-né  depuis environ un an. « Je n’ai pas encore reçu l’acte de naissance de mon enfant bientôt un an qu’il est né. Et mine de rien cette lenteur m’a fait dépenser plus que prévu » se plaint-il. 

Dame Félicité D. est aussi dans le même cas depuis bientôt cinq mois selon ses propos rapportés par notre source. Pourtant, un agent de l’ANIP de la ville approché fait savoir que les actes de naissance sont disponibles quelques jours après l’enregistrement. Au regard donc de la multiple utilité de l’acte de naissance de nos jours, il urge de trouver une solution pour soulager les peines de ses paisibles citoyens.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires