Relations Internationales: La Zambie salue “les efforts constants” déployés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi

 Relations Internationales: La Zambie salue “les efforts constants” déployés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi

La République de Zambie a salué, mardi, “les efforts constants déployés par le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur du développement du continent” africain.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue d’entretiens entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Zambie, Stanley Kasongo Kakubo, les deux parties “ont réitéré leur détermination à contribuer au règlement des différends en Afrique et ont salué les efforts constants déployés par le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en faveur du développement du continent”.

“Les deux ministres ont eu des entretiens fructueux au cours desquels ils se sont félicités de l’excellence des liens d’amitié et de solidarité entre les deux pays”, rapporte le communiqué conjoint, notant qu’ils se sont félicités de “la qualité des sentiments d’estime et de respect” qui caractérisent les relations entre les deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le Président de la République de Zambie, Hakainde Hichilema.

Abordant les questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux parties ont noté avec satisfaction leurs “points de vues identiques” sur les différentes questions soulevées, souligne la même source.

A cette occasion, M. Bourita a salué le “rôle important” joué par la République de Zambie au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique australe (SADC), ainsi que sa “contribution exceptionnelle” au développement de cette sous-région africaine.

Le ministre a également réitéré la gratitude du Maroc pour le “soutien inconditionnel” que la Zambie a toujours apporté à ses positions au sein des organisations régionales et internationales.

Les deux parties ont réaffirmé leur volonté d’oeuvrer en faveur d’un “engagement politique soutenu, d’un dialogue et d’échanges de haut niveau plus fréquents, tant au niveau bilatéral qu’au sein des mécanismes internationaux et régionaux, tels que les Nations Unies et l’Union africaine”, fait savoir le communiqué.

À cet égard, les deux ministres ont convenu de donner des instructions à leurs représentations permanentes à New York, Genève et Addis-Abeba afin de coordonner leurs actions et leurs décisions sur les questions d’intérêt commun, ajoute-t-on.

Articles similaires