Législatives de 2023 au Bénin : Les espérances de la France

 Législatives de 2023 au Bénin : Les espérances de la France

« Café Media Plus » du vendredi 30 septembre 2022 a reçu l’Ambassadeur de France près le Bénin. Au cœur des échanges, les législatives du 08 janvier 2023. De la confection de la liste électorale à la participation de toutes les chapelles politiques, Marc Vizy a donné son appréciation du processus.

Les appels des grandes puissances pour des élections apaisées s’enchaînent. Après les États-Unis, la France a, par la voix de son ambassadeur près le Bénin, décliné ses attentes. Cela se résume en une phrase. Des élections  »Transparentes, libres et plus inclusives possibles ». Le processus, tel qu’il se déroule, montre des signaux rassurants. C’est ce qui ressort de l’intervention de l’invité de « Café Média Plus ». Un indice palpable, le nouvel affichage de la Liste électorale informatisée provisoire (Leip) décidée par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) qui a commencé le 1er octobre 2022.  « On se réjouit déjà que la liste électorale informatisée provisoire sera de nouveau publiée pour permettre aux personnes de vérifier si leurs noms sont bien indiqués dans les listes » a déclaré Marc Vizy avant de dévoiler ses attentes: « Nous espérons que les élections seront libres et transparentes ». Marchant un peu sur les œufs, il a fait l’équilibriste sur une question plus sensible. A l’en croire, son pays s’abstient de toute ingérence politique dans les affaires intérieures de ses partenaires en ce qui concerne l’organisation des scrutins. « Ce serait un reflex colonial que beaucoup nous reprocherait si on se mettait à dire à chaque pays que leur élection n’a pas été inclusive » a tranché le diplomate français.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires