Législatives 2023 : OSC et Journalistes outillés

 Législatives 2023 : OSC et Journalistes outillés

La Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) engage les acteurs clés intervenant dans la bonne tenue des Législatives du 08 janvier 2023. Elle a organisé un atelier de formation à l’intention des journalistes et Organisations de la Société Civile (OSC) le vendredi 25 novembre 2022 à Azalaï Hôtel de Cotonou.

Une centaine d’hommes des médias et responsables d’Osc ont participé à l’atelier. Trois communications suivies d’échanges ont meublé les travaux. La première intitulée « Le cadre légal de l’organisation des élections au Bénin » est animée par le professeur Gilles Badet, Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle du Bénin. On retient de son intervention, qu’il n’y a pas d’émotion dans le contentieux électoral. Partant de la tricherie qui caractérise les élections partout dans le monde, le professeur a enseigné que ce qui est recherché est le principe de l’influence déterminante étant donné que la tricherie est humaine. Est-ce celui que les citoyens ont élu qui est choisi ou le contraire? « C’est la principale interrogation qui préoccupe le juge du contentieux électoral » a-t-il notifié. La deuxième communication portant sur « La stratégie de traitement de l’information en période électorale » est présentée par François Awoudo. C’est une piqûre de rappel que l’ancien président de l’Observatoire de la déontologie et de l’éthique dans les médias (Odem) a injecté à l’assistance et aux journalistes en l’occurrence. C’est Maryse Ahanhanzo Glèlè, qui a animé le troisième thème. Il porte sur la Stratégie de communication des Organisations de la Société civile (OSC) dans le cadre des élections. Ici, la coordonnatrice de Wanep Bénin a également partagé des expériences acquises dans le cadre de l’observation des élections et des pièges à éviter par ses pairs.

Il faut noter les présences de Fatoumatou Batoko Zossou, Hyguin Kakaï Glèlè, Jean-Baptiste Elias, Marino De Souza ou encore Lévy Ayéyemi et d’autres grandes personnalités intervenant de près ou de loin dans l’organisation des élections au Bénin à l’atelier. L’initiative est saluée par les participants présents. Dans son mot de clôture, le Rapporteur du Conseil électoral s’est réjoui de la bonne tenue de l’atelier et l’ambiance dans laquelle les échanges se sont déroulés. Nicolas Assogba a souhaité que les participants soient les relais de l’évangile des bonnes pratiques enseignées ou revisitées non seulement dans le cadres des législatives 2023 mais également dans leurs vécus quotidiens.

Patrice ADJAHO

Articles similaires