Jeûne du mois de Shawwal: Les avantages

 Jeûne du mois de Shawwal: Les avantages

Le jeûne de six jours de Shawwal après le jeûne obligatoire de Ramadan est désirable mais pas une obligation. Recommandé, ce jeûne possède un mérite immense et génère une grande récompense et des avantages.

Un hadith authentique du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) stipule : « Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps  (rapporté par Mouslim, Abou Dawoud, at-Tarmidhi, An-Nassaï et Ibn Madja) ». En effet, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a expliqué le hadith précédent en ces termes : « Celui qui jeûne six jours après la rupture du jeûne de Ramadan a complété l’année :   Quiconque accomplit un bienfait le verra multiplier par dix. Une autre version dit :   Allah multiplie les bienfaits par dix : 1 mois = 10 mois et 6 jours = 60 jours (2 mois) = 12 mois. Voilà une année complète  (rapporté par an-Nassaï et Ibn Madia et cité dans Sahih at-Targhib wa at-Tarhib; 1/421 et rapporté par Ibn Khouzayma en ces termes : « Le jeûne du mois de Ramadan vaut 10 mois et le jeûne des six jours 2 mois, ce qui constitue une année complète ».

Un autre mérite du jeûne de Shawwal d’après le site ajib.fr tout comme tout jeûne surérogatoire, est la multiplication des bonnes actions, car toute bonne action pour Allah, sa récompense est multipliée telle qu’il est mentionné dans le hadith suivant : D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah soit satisfait de lui), l’Envoyé d’Allah (salaLlahou alayi wa sallam) – de relater les paroles de Son Seigneur, a dit : « Certes Allah a inscrit les bonnes actions comme les mauvaises, puis il les expose de la façon suivante : « Quiconque décide d’accomplir une bonne action mais ne l’a pas faite, Allah la lui inscrit auprès de Lui comme étant une bonne action complète. Quiconque décide d’accomplir une bonne action et parvient effectivement à l’accomplir, Allah la lui inscrit de dix à sept cent fois sa valeur, et même plus encore. Quiconque décide de faire une mauvaise action et il ne la fait pas, Allah la lui inscrit auprès de Lui comme étant une bonne action. S’il décide de la faire et la fait, effectivement, Allah la lui inscrit comme étant une seule mauvaise action ».

Aussi parmi les importants avantages du jeûne des six jours de Shawwal figure-t-elle la compensation des lacunes du jeûne obligatoire. Ainsi, le jeûneur ne peut pas échapper à la négligence et au péché qui pourrait avoir une incidence négative sur son jeûne. Au jour de la Résurrection, on utilisera les actions surérogatoires pour combler les lacunes constatées dans les pratiques obligatoires.

Bachirou ISSA

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *